Arkhé et Laïlah – Une ode onirique aux Éditions Les Humanoïdes Associés

Un concentré de plusieurs histoires, décrivant successivement, la création et la destruction du Monde. Arkhé et Laïlah est un one shot scifi-fi « psychérotique » . Prenant racine dans les écrits bibliques, inspiré par la féminité, les Humanoïdes Associés nous envoûtent dans une épopée « planet-opéra » de toute beauté.
Entrez dans un voyage cosmique époustouflant, de l’Arche de Noé, jusqu’aux confins stellaires à partir du 24 Novembre 21.
(Pour les +18)
Arkhé et Lailah ©Caza ©Les Humanoïdes Associés
  • Le décor :

La création du Monde … 

Le fruit défendu, croqué goulument par un être féminin. Lui-même englouti par la nature environnante. Puis, la genèse du liquide essentiel à la vie : l’eau. Émergent d’une créature cosmique donnant naissance à ces perles de liquide. L’arche, transportant l’ancienne vie est prête a subir les aléas des différentes ères qui vont se succéder. Tantôt jalousée par son contenu intouchable. Tantôt abimée par les forces de la nature. Elle subsiste ainsi pendant des années, et, façonnée par la nature, elle s’étiole, se transforme pour devenir Arkhé : le commencement de tout.

Le commencement des êtres croupissant dans la boue. La lassitude de l’un d’eux qui veut se rapprocher du divin, et deviendra la mal. Le mal grandissant avec Le Maudit et la Bête. Puis, un humanoïde se transformant en oiseau. Un ​”​oiseau poussière​”​ aussi beau qu’intrigant … 

Ainsi est le commencement : onirique. Successions de créations et de disparitions. Ouvrant la voie à la vie sur les planètes du cosmos, décrite une à une au fil des différents récits … Laïlah, fille du peuple unicor​n​e, Lullah et le dévorant cosmique, Frogue, le batracien   

arkhe_lailah_planches
Arkhé et Lailah ©Caza ©Les Humanoïdes Associés
  • Le point sur la BD :

« Arkhé et Lailah » aux Éditions Les Humanoïdes Associés, présente plusieurs histoires surréalistes dont la signification érotique et fantasmagorique est une ode à la féminité. Caza déconcerte les lecteurs autant qu’il les confond dans un « planet-opera » où le corps féminin est l’univers tout entier : de sa création jusqu’à sa mort cosmique ! D’une beauté graphique incontestée, chaque récit se voit attribuer un personnage devenant un hommage à la diversité féminine. À la femme libre et désirée. A la femme « démon » abusée, qui se rapproche de la divinité par les sacrifices. A la femme « mère » de tous les Mondes et de tous les êtres vivants.

Les planches sont raffinées se dégradant de noir et blanc, et de couleurs acidulées. Les corps exultent de désirs, les formes sont rondes et harmonieuses. A l’instar des décors sombres où grouillent le mal. Un classique du genre qui va en décontenancer plus d’un/une.  De la pure sci-fi , fidéle à la grande tradition « Métal Hurlant » !!! 

arkhé_lailah_extrait
Arkhé et Lailah ©Caza ©Les Humanoïdes Associés
  • La conclusion :

Un one shot aux éditions Les Humanoïdes Associés, dont le mot « dyonisaque » caractérise à merveille le déroulement. Arkhé et Lailah est à placer à côté de la sacro-sainte bible, et de tous les autres « manuels » religieux, tant elle respire la réécriture biblique, vue à travers les yeux de Caza. Un hommage qui « sanctifie » le corps féminin, la femme sous toutes ces facettes, l’élevant au niveau de la mère de la création !!! Magnifique, déconcertant, de la pure sci-fi Métal Hurlant !!!! 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

kosmos-bd-delcourt

Kosmos – Le récit de conquête spatiale

Kosmos est une bande dessinée de Pat Perna et Fabien Bedouel, paru en octobre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com