Accueil / Culture / Christian Lacroix offre son regard pour Mirabilis à Avignon

Christian Lacroix offre son regard pour Mirabilis à Avignon

Palais des Papes Mirabilis Avignon

Cécile Helle, la Maire d’Avignon a fait explorer Christian Lacroix, dans l’immense réserve d’art de plus de 1 200 000 objets, composé des trésors des musées Requien, Calvet, Petit Palais et Lapidaire.

À 68 ans, la sensibilité du couturier, que l’on observe, dans la mise en place des oeuvres, trouve véritablement son fil conducteur dans une touche discrète, que l’on distingue dans le choix des couleurs des objets, comme pour la collection de petits santons en terre, ou par la réorganisation des portraits des Papes, bustes en argile. Christian Lacroix, inventorie dans l’immense chapelle du Palais des Papes, il utilise les lieux comme un décor médiéval, pour rendre essentiellement hommage à Esprit Calvet, le collectionneur et physiocrate (1728 à 1810), Esprit Requien, ce fils d’un propriétaire-tanneur qui naquit en 1788, la demeure rue des Lices, première maison de la botanique dans la commune. Celui-ci grand lecteur, permit aux Avignonnais d’acquérir en 1840, une légation de plus de 6 000 volumes, onze ans avant sa mort à Bonifacio !.

La collection de santons Mirabilis

Le couturier a puisé, également dans la collection de cloches de Jeanne de Flandreysy, ancienne compagne du Marquis de Baroncelli. Celle-ci a légué à la ville d’Avignon des ouvrages, photos et un ensemble de meubles. Elle permit aussi à la ville, d’hériter en 1944 du Palais du Roure, l’ancienne demeure du Marquis Folco de Baroncelli Javron.

Une organisation d’objets, de tableaux, de bustes, une collection d’insectes…

Christian Lacroix, s’est donc inspiré de ces temps révolus, en ayant à son actif, un choix conséquent à disposer, dans des bibliothèques éphémères. Installer, poser, présenter des oeuvres à la manière d’un conservateur historique du XIXème siècle. Certes, la mort est évoquée, elle fait face aux papillons et autres insectes, de la collection botanique Avignonnaise. L’essentiel est dans ce rassemblement inventorié, par le styliste, qui nous offre non pas un parcours fléché, mais plutôt une déambulation, au milieu des curiosités…

Statue Indienne à Mirabilis

Difficile de décrire, tout un ensemble d’oeuvres d’art et d’objets, vous y verrez l’ancêtre du kaway, imaginé en panse de foie de phoque, cousu à la main, par un Inouite, au siècle dernier !. Le couturier a glané, divers objets, à la manière d’un archéologue du temps passé, qui muni d’une grande malle sort ses trouvailles.

Pour ma part, j’ai apprécié la grande qualité des statuettes indiennes, la série des tableaux du XVII°siècle, XVIII°siècle qui nous font plonger, dans un univers bourgeois de l’époque…Prévoyez deux bonnes heures pour visiter cette exposition, visible jusqu’au 13 janvier 2019, pour les horaires tous les jours et le tarif ou la gratuité voici le site http://www.palais-des-papes.com

Eric Fontaine

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

Lire les articles précédents :
Dhafer Youssef - Dance Layan Dance
Dhafer Youssef trouve la paix avec Sounds of Mirrors

Dhafer Youssef nous plonge dans la transe subtile de son nouvel album Sounds of Mirrors, ...

Visa pour l’image célèbre en noir 30 ans de Photojournalisme à Perpignan

Ce 1er septembre, impose encore un beau soleil, pour un week-end Perpignanais, qui célèbre dans ...

Le voyage à Nantes : Éloge du pas de côté

Le voyage à Nantes a commencé en 2012, il se passe chaque été. Tout a débuté ...

Fermer