creative writing in toronto reddit homework help programming christmas tree creative writing creative writing amersham new words for creative writing engineering cv writing service

Christophe Alévêque présente “Vieux con”, son nouveau spectacle, au théâtre Anthéa d’Antibes

Depuis le 19 mai, le public est de retour au théâtre Anthéa d’Antibes. Jusqu’en juillet, les spectacles vont se succéder. Certains avaient été programmés dans la saison, d’autres ont été ajoutés et sont offerts aux abonnés du théâtre. C’est le cas du dernier spectacle de Christophe Alévêque. Du 2 au 12 juin, l’humoriste vient rôder Vieux con, qu’il vient de créer et qui est co-produit par Anthéa.

Un spectacle offert aux abonnés d’Anthéa

Christophe Alévêque l’annonce dès le départ, les spectateurs seront comme « des rats de laboratoire ». Son spectacle est en rodage et il ne gardera sans doute pas l’intégralité de son texte. D’ailleurs, parfois, il se prend à improviser et interpelle le public, ravi d’assister à un spectacle comme celui-là, qui fait un bien fou par les temps qui courent.

« Vieux Con », un spectacle qui fait un bien fou

Le fil conducteur  de « Vieux con » est un questionnement : quel monde va-t-on laisser à son fils en bas âge qui dort en coulisses ? Le lendemain, la journée de son « petit ange », comme il le nomme, sera bien remplie ; il doit assister à différents ateliers d’art-thérapie auxquels l’a inscrit sa mère.  Dès le départ, le ton est donné. Il sera grinçant, acide, un brin provocateur, fidèle à lui-même. La bienveillance, l’hypocrisie, très peu pour lui.

Pendant une heure et demie, Christophe Alévêque fait le tour de l’actualité et fustige les bien-pensants, toujours avec intelligence et auto-dérision : l’écologie avec Greta Thurnberg, la crise sanitaire qui a porté à son paroxysme les absurdités du système, Macron, la gauche…. Comme dans sa traditionnelle revue de presse, tout y passe. L’humoriste n’aime pas le monde des Bisounours et il le fait savoir.

Parfois, il se positionne au milieu de la scène, faisant semblant de nager dans une piscine, dans le sens du courant, pour ne pas faire de vagues. Mais qu’à cela ne tienne : il sera définitivement un vieux con, comme tant d’autres parmi nous…

Vieux con de Christophe Alévêque, mis en scène par Philippe Sohier, jusqu’au 18 juin au théâtre Anthéa d’Antibes.

A propos laurence ray

A lire aussi

hedge-fund-t7-pour-tout-lor-du-monde-le-lombard

Hedge Fund, tome 7, Pour tout l’or du monde

Pour tout l’or du monde est le septième tome de la série Hedge Fund, signant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com