Accueil / Culture / Littérature / BD / Clônes en série : Guerre et Paix !!

Clônes en série : Guerre et Paix !!

Voyagez avec « Clônes en série », aux Éditions Les Humanoïdes associés, sur un cargo de transport de clones appartenant à l’Organisation des Planètes Unies (O.P.U). Et découvrez pourquoi une planète, quittée 23 ans auparavant, après y avoir instauré la paix, est subitement redevenue hostile !  Une enquête complète menée aux côtés de JD Morvan et Bachan, parue le 4 septembre 19.

clones-en-série-couv
Clones en série © Les Humanoïdes Associés
  • Le décor :

Année 2976, Planète NèVe-RiKoSSe …

L’O.P.U, organisation des Planétes Unies, et ses sbires ont réussi à capturer le grand « Nirta Omirli », responsable d’avoir monté des groupuscules punitifs pour flinguer des extra-terrestres. Devant son peloton d’exécution, il continue à cracher sa haine contre ceux qui veulent un accord pacifique entre humains et extra-terrestres. Pas pour longtemps … 10 coups de feux et un de plus en plein crâne. Fin du chapitre !

23 ans plus tard, au milieu de l’espace … Cargo de transport vers la Terre des troupes de l’O.P.U.

Une explosion se fait entendre, au milieu du silence des « caissons » d’endormissement à bord du cargo. L’ordinateur central ordonne les transferts de mémoires urgents des agents, dans les clônes qui leur appartiennent. Chaque personne en possèdent 5 : La mémoire est ré-injectée spontanément dans le clône dont l’âge correspond, à quelques années près,au moment de l’extraction des données de son cerveau.
Une autre explosion retentit.

clones-en-série-extrait
Clones en série – extrait © Les Humanoïdes Associés

Dans ce chaos, seuls 5 agents ont pu être réveillées. Après s’être réfugiées dans une des capsules encore intactes, elles étudient « l’accident » de plus près. Et comprennent que leur retour vers la Terre vient d’être compromis. Elles sont encore à proximité de la planète qu’elles ont quitté. Et constatent que ce sont bien des missiles de NèVe-RiKoSSe, qui ont percuté le bâtiment …
L’ordinateur central détecte une navette en approche. Le temps de faire connaissance avec son unique occupant, rescapé lui aussi. Puis, de réfléchir et réparer la navette qui l’a emmené jusque là. Et tout ce petit monde se retrouve embarqué vers NèVe-RiKoSSe. Il semble que le travail fait en amont il y a 23 ans, n’ai absolument servi à rien !!!

Malgré eux, ils comprendront vite d’où vient le problème !!!

  • Le point sur la BD :

J.D Morvan et Bachan conjuguent leur talent pour nous pondre une BD où flottent tous les codes propres à la science-fiction.
« Clônes en série », aux Éditions Les Humanoïdes associés, met en scène un cargo spatial attaqué, des clônes sexy confrontés à une guerre humains/extra-terrestres tentaculaires, aux visages proches de la plus belle des drosophiles.
Pour pimenter le tout, ils y ajoutent 5 protagonistes, dont les rondeurs bien placées ne gâchent en rien un caractère bien trempé et une forte personnalité. Mention spéciale pour le Caporal Ohlin, qui prend des airs de la célèbre « Tank Girl ». Sans oublier son langage châtié qu’on adore et sa répartie dont la renommée va faire le tour du monde !!

Clones-en-série-planche
Clones en série – planche © Les Humanoïdes Associés

Un Amiral plutôt « cornet-simple » les accompagne. En toile de fond, les auteurs exposent les débordements possibles, biologiques et scientifiques de l’encodage, l’extraction et la ré-insertion de la mémoire humaine dans un clône, et évidemment, du clônage. Même après la mort, et après plusieurs enveloppes successives, la mémoire ne se transforme-t-elle pas ? Les clones à l’infini, n’ont-ils pas une possibilité de « libre-arbitre »?

  • La conclusion :

« Clônes en série » aux Éditions Les Humanoïdes associés nous entraine dans une guerre de « civilisation » où c’est en devenant l’autre que le coeur et la tolérance pointe le bout de son nez. Des « sentiments » difficiles à avoir lorsqu’on nait « pâle calque » sans imagination, destiné à reproduire les erreurs du passé !!!!! Un beau et inspirant voyage dans le futur !!!

EUR 19,99

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Festival du Livre de Marseille : demandez le programme !

Pour sa deuxième édition très attendue, le Festival du Livre de Marseille organisé par l’association ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Montpellier : Le « Mo.Co » positionne l’art contemporain

Un nouvel espace dédié à l'Art Contemporain, depuis ce printemps, à Montpellier, c'est fait !. ...

Ivo Van Hove au théâtre Anthéa d’Antibes avec Journal d’un disparu de Leos Janacek

Après avoir triomphé avec la Comédie Française à l’ouverture du Festival d’Avignon avec  l’adaptation théâtrale ...

le-feu-de-thésée-T2
Le feu de Thésée T2, fin prodigieuse du mythe revisité !

L’histoire de Thésée revue et corrigée par Jerry Frissen et Francesco Trifogli, s’intitule : « Le ...

Fermer