Accueil / Culture / Littérature / BD / Conan le cimmérien – La citadelle écarlate

Conan le cimmérien – La citadelle écarlate

La citadelle écarlate est le cinquième tome de la série des éditions Glénat, Conan le cimmérien. La bande dessinée, de Luc Brunschwig et Etienne Leroux, parue en mars 2019, s’adapte de l’œuvre de Robert Ervin Howard, offrant ainsi un nouveau récit à découvrir.

conan-t5-la-citadelle-ecarlate-glenatUn ménestrel arrive comme un fou, sur son compagnon d’infortune, un ours. Il demande à tous de se mettre aux abris, de rentrer dans la ville car bientôt les murailles de Tamar seront leur dernier rempart contre la mort. Il crie que l’enfer et ses démons sont dans son sillage… L’ours fini par s’arrêter, épuisé et mourant, dans les rues de la ville. Les habitants reconnaissent le ménestrel du roi Conan, Flavio et lui demandent ce qui se passe. En effet, quatre jours auparavant, tous les habitants l’on vu quitter la ville aux côtés de leur roi et de 5000 de leurs fils et frères… Ils pensaient que cela serait rapidement réglé, car il ne devait s’agir que de prêter main forte au roi Almarus d’Ophir pour mater quelques barbares à la frontière ! Mais il s’agissait en vérité d’un guet-apens, le fourbe roi Almarus les attendait, mais non en ami…

conan-t5-la-citadelle-ecarlate-glenat-extraitLe roi Conan a été fait prisonnier, il doit, pour avoir la vie sauve, signer son abdication, laissant son trône à un autre et son peuple se mourir, accabler d’impôts. Mais l’homme courageux, refuse de se soumettre, aussi, il est rapidement enfermé dans des geôles sombres peuplées d’étranges créatures. Le récit un peu différents des autres, Conan, le héros, est ici un roi aimé de son peuple qu’il défend, protège et laisse vivre, sans trop les accabler de taxes. Ses rivaux voient tout cela d’un mauvais œil, et s’en prennent à lui, pour pouvoir prendre son royaume, avec l’aide, bien évidemment de la magie. Un puissant sorcier use de sa magie pour prendre le pouvoir sur Conan, tout en essayant de le faire plier. Mais le héros est plein de ressources, sans peurs, ni craintes, se découvrant même un allier surprenant. La bande dessinée est plaisante, le récit bien découpé, offrant à découvrir une nouvelle aventure fantastique de ce barbare cimmérien, devenu ici roi… Le dessin est agréable, le trait est fin, dynamique, présentant un personnage plus vieux, peut-être plus sage, mais toujours aussi bien sculpté.

La citadelle écarlate est une nouvelle bande dessinée qui reprend un récit de Conan le cimmérien. Une aventure un peu plus différente, offrant à découvrir un barbare plus sage, plus sensible, mais toujours aussi réticent face à la magie et menaçant face aux hommes cruels.

A propos celine.durindel

A lire aussi

mes-premiers-docs-sonores-dinosaures-grund

Mes premiers docs sonores – Les dinosaures

Les dinosaures est un nouveau album de Charlie Pop et Romain Amiot, qui vient compléter ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
explore-ton-cerveau-kididoc-nathan
Kididoc – Explore ton cerveau

Explore ton cerveau est un nouvel ouvrage ludique et animé de la collection Kididoc, des ...

Protéger sa peau
Protéger sa peau contre la pollution : les bons gestes à adopter

Les effets de la pollution sur la peau préoccupent de plus en plus les citadins, ...

Festival de Cannes J4 : Almodovar en route vers la Palme ?

Hier soir, Pedro Almodovar présentait en compétition officielle Douleur et gloire, son dernier film précédé ...

Fermer