Coup de coeur : Tout va bien, de Nina Lacour

Nina Lacour n’en est pas à son premier coup d’essai, loin de là. Mais en France, c’est comme si on la découvrait à peine. “Tout va bien” est son deuxième roman traduit aux édition Hugo New Way. Il paraîtra le 12 Novembre prochain, et croyez-moi, il vaut le détour.

Tout va bien Nina Lacour

Résumé

Après la tragédie, Marine a tout quitté sans prévenir, pas même sa meilleure amie qu’elle aimait peut-être un peu trop. Jusqu’au jour où celle-ci vient lui rendre visite…

Marine n’a plus reparlé à personne de son ancienne vie, du jour où elle est partie sans regarder derrière elle. Personne ne connaît la vérité sur les dernières semaines qu’elle a passées au lycée. Pas même sa meilleure amie, Mabel. À des centaines de kilomètres de la côte Ouest californienne, dans son université new- yorkaise, la vie de Marine est une lutte de chaque instant pour oublier la tragédie qui lui a fait perdre son grand-père, sa seule famille.

Des mois plus tard, enfermée seule dans sa résidence universitaire pour les vacances d’hiver, elle attend. Mabel vient lui rendre visite, et Marine sera bien obligée d’affronter les non-dits et le mur de solitude et de tristesse dans lequel elle a enfermé son cœur…

À propos du livre

Après “Tiens bon” de Nina Lacour, c’est au tour de son roman “Tout va bien” d’être traduit chez Hugo New Way. Il sera disponible le 12/11 à la vente, alors n’hésitez pas à faire marcher vos petits libraires de proximité avec le click & collect.

Dans ce roman qui alterne plusieurs temporalités, on suit Marine dans son processus de deuil. Après la perte de son grand-père qui était sa seule famille, elle fuit à l’autre bout du pays pour se réfugier dans sa nouvelle université. À New York, elle fait bonne figure auprès de ses pairs mais s’enferme dans la solitude. Seule Hannah, sa colocataire, parvient à l’aider un peu. Car elle ignore avec persistance les textos envoyés par sa meilleure amie. Elle a fui sans rien dire à personne, et désormais, elle ne parvient plus à expliquer sa réaction. Pendant les vacances d’hiver, elle parvient à rester au campus malgré la fermeture et accueille Mabel, sa meilleure amie, qui lui impose sa présence. Mais la gêne est réelle dès son arrivée, et elles ne savent comment communiquer. Mais au gré de la tempête les empêchant de sortir, et de l’atmosphère libératrice de la nuit, Marine se dévoile enfin.

Mon avis

Si je devais résumer les thèmes des romans de Nina Lacour que j’ai lu jusqu’à présent, j’utilisais le mot “résilience”. Rien qu’à voir les titre qu’elle utilise, ça donne une bonne idée de l’atmosphère qui s’en dégage. “Tout va bien”, au même titre que “Tiens bon”, est un roman très psychologique. Il ne faut pas s’attendre à une intrigue addictive ou de l’action à tous les coins de pages. Qu’on se le dise, c’est une partie de ce qui me plaît dans ses romans. Et c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle “Tout va bien” a été un tel coup de coeur pour moi.

Dans ce roman, on entre dans l’esprit de Marine et dans sa manière de gérer son deuil. L’histoire s’étend sur quelques jours seulement, dans une ambiance de campus abandonné qui m’a beaucoup parlé. Ce noir intense qui emplit la résidence, l’aspect fantomatique de la grande cuisine silencieuse et inutilisée, l’impression d’être seule au monde, sans d’autre but qu’errer dans les couloirs… Lorsque Mabel arrive, c’est un véritable tsunami que subit l’esprit de Marine. Mabel n’est que souvenirs, souvenirs de la tragédie qu’elle a vécu, mais aussi de leur amour passé que son silence a piétiné. Et Marine ne sait pas comment gérer cela. Comment faire face à ce qu’elle a fuit sans réfléchir, sans se retourner. Comment faire face à l’humanité, à l’amour, à la tendresse quand on s’enlise dans la solitude pour ne pas sombrer ?

Les mots de Nina Lacour sont simples et poétiques, la tourmente est douce-amère, la tristesse de Marine nous emporte. Ce roman a été une vraie claque pour moi, car, faisant fi d’une quelconque intrigue, Nina Lacour nous livre une tranche de vie. Une tranche de vérité, de sincérité sur l’humain et sa psychologie, sur la force et la faiblesse de l’esprit, et sur l’amour. L’amour amoureux, l’amour amical, l’amour familial et sororal. L’amour qui nous fait enfin trouver notre place dans notre vie.

En bref

En résumé, lisez ce livre, et appréciez-en chaque sensation qu’il vous fait vivre. Car c’est ce que cette histoire fait, elle vous fait vivre.

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Émile fête Noël

Émile fête Noël de V. Cuvellier & R. Badel, Éditions Gallimard Jeunesse 

“Émile fête Noël” est un ouvrage amusant à découvrir aux Éditions Gallimard Jeunesse Giboulées. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
big-money-jeu-societe-ravensburger
Enfin Noël avec Ravensburger et ses nouveautés !

Pour ce Noël 2020, Ravensburger, spécialiste des jeux et du puzzle, dévoile quelques nouveautés, pour …

les-etoiles-brillent-plus-fort-en-hiver-charleston
Les étoiles brillent plus fort en hiver

C’est aux éditions Charleston qu’est paru, fin octobre 2020, Les étoiles brillent plus fort en …

power-rangers-tortues-ninja-hi-comics
Power Rangers & Tortues Ninja

C’est aux éditions Hi Comics qu’est paru, en octobre 2020, le comics Power Rangers & …

Close