Accueil / Culture / Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin

Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin

Les excellentes éditions Rue de l’Échiquier présentent un roman noir envoûtant et poignant : Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin, avec une magnifique traduction de Brice Mathieussent.

Dans la gueule de l’ours

L’argument du livre :

Criminel en cavale, Rice Moore trouve refuge dans une réserve des Appalaches, au fin fond de la Virginie. Employé comme garde forestier, il cherche à se faire oublier du puissant cartel de drogues mexicain qu’il a trahi. Mais la découverte de la carcasse d’un ours abattu vient chambouler son quotidien : s’agit-il d’un acte isolé ou d’un braconnage organisé ? L’affaire prend une tout autre tournure quand de nouveaux ours sont retrouvés morts. Alors que la police ouvre une enquête, Rice décide de faire équipe avec Sara Birkeland, une scientifique qui a occupé le poste de garde forestier avant lui. Ensemble, ils mettent au point un plan pour piéger les coupables. Un plan qui risque bien d’exposer le passé de Rice.

Quelques mots sur l’auteur :

James McLaughlin a grandi en Virginie et vit désormais en Utah. Photographe passionné de nature, il est également l’auteur de plusieurs essais. Dans la gueule de l’ours est son premier roman. Il a été unanimement salué par la critique américaine : The New York Times, The Washington Post, USA Today ou encore Entertainment Weekly.

Dans la gueule de l’ours a été classé par le New York Times comme l’un des dix meilleurs «.Crime Fiction.» de l’année 2018 et a reçu le prix Edgar Allan Poe 2019 du premier roman.

Mon avis de lectrice :

Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin aux éditions Rue de l’Echiquier fait partie de ces livres qui vous marquent pour longtemps, bien après la fin de sa lecture ! Avec brio, l’auteur explore les confins de la « nature » humaine, en la reliant à la nature tout court. Dans quelle mesure l’homme civilisé est toujours un animal au fond de lui ? Quel pouvoir apaisant la nature peut-elle exercer sur la bête ? Qui de l’homme ou de l’animal a le plus de bestialité en lui ? En quoi est-il  indispensable de garder un ancrage à la nature pour réussir à se changer en une version améliorée de soi ?

James A. McLaughlin pose toutes ces questions dans cet excellent roman noir, en tentant de trouver des réponses par le biais de son personnage principal, mais aussi en mettant en scène des interactions avec des personnages secondaires très importants dans la trame narrative.

Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin présente la double originalité de se dérouler dans un univers où la nature est omniprésente. Pas une seule page n’évoque une rivière, un arbre, un insecte, les éléments comme le vent ou la terre… mais c’est également une histoire très forte, reprenant la mécanique du roman noir.

Tel un Jim Harrison moderne, James A. McLaughlin nous montre à quel point la nature peut aussi être source d’oppression et un théâtre très efficace de scène de crime ! Du talent à l’état pur, un auteur à suivre. Belles lectures.

A propos alissash

A lire aussi

une-vie-de-chouette-ricochet

Une vie de chouette, un bel album à découvrir

Une vie de chouette est un album d’Alicia Quillardet, paru aux éditions du Ricochet, en ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
z-card-imprime
Nos conseils pour réaliser vos cartes de visites personnalisées

Elle est l’un de support de communication et de publicité les plus anciens et les ...

GPS pour chat : l’accessoire qui vous épargnera bien des angoisses

De nature aventureuse, les chats nous procurent un bonheur quotidien mais aussi parfois de grosses ...

les-joies-du-sex-toy-et-autres-plaisirs-coupables-glenat
Les joies du Sex-Toy et autres plaisirs coupables

Les joies du Sex-Toy et autres plaisirs coupables est un nouvel ouvrage, pour public averti, ...

Fermer