Vous n’aurez pas ma haine au Toursky de Marseille, retours de scène

Le chaleureux Théâtre Toursky de Marseille présentait un magnifique “seul en scène” poignant, brûlant et pourtant tendre et passionné : Vous n’aurez pas  ma haine d’Antoine Leiris avec le brillant acteur Raphaël Personnaz.

Vous n’aurez pas ma haine

J’ai eu l’immense chance d’assister ce samedi 18 janvier 2020 à une représentation de cette pièce merveilleusement écrite et interprétée. Voici le pitch :

13 novembre 2015. Antoine Leiris, chroniqueur à France Info et France Bleu, est seul chez lui avec son fils Melvil, 17 mois. C’est un message sur son répondeur qui l’alerte : « Coucou, vous êtes en sécurité ? ».
Il allume la télé, et sa vie bascule. Sa femme Hélène, 35 ans, était au concert du Bataclan et fait partie des 90 morts.

Trois jours après les attentats, alors qu’il vient d’identifier le corps de son épouse, il poste une lettre sur Facebook avec cette phrase : « Vendredi soir, vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine ». Ce message est une lueur d’espoir au cœur de l’horreur obscurantiste qui rassure une France épouvantée.

Aussitôt, le journaliste écrit ce qu’il vit et pense. S’y mêlent détresse et rires d’enfant, désespoir et générosité, impuissance et altruisme. « On ne sèche pas ses larmes sur la manche de la colère » écrit-il.

Dans  une salle pleine à craquer, avec un public respectueux qui a fait montre d’une généreuse qualité d’écoute, Raphaël Personnaz a une fois de plus démontré l’étendue de son immense talent. Il a emmené son public dans une traversée sur le fil du rasoir, dans une justesse de jeu époustouflante.

Servi par une mise en scène au cordeau, Raphaël Personnaz a mis en avant un texte fort, magnétique, empreint de poésie malgré le propos tragique. Il a su nous émouvoir sans jamais tomber dans le pathos, et même nous faire rire par la délicatesse de ses intentions et la magie qu’il a su installer sur une scène épurée de tout décor inutile.

Ce soir-là au Théâtre Toursky, nous avons assisté à un moment de grâce rare avec ce spectacle “Vous n’aurez pas ma haine” d’Antoine Leiris, une représentation dont la force et la sincérité me suivront bien longtemps !

A propos alissash

A lire aussi

chere-madame-ma-grand-mere-nathan-dyscool

Chère Madame ma grand-mère

C’est dans la version Dyscool, des éditions Nathan, que le roman Chère Madame ma grand-mère, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Dans la gueule de l’ours de James A. McLaughlin

Les excellentes éditions Rue de l’Échiquier présentent un roman noir envoûtant et poignant : Dans …

z-card-imprime
Nos conseils pour réaliser vos cartes de visites personnalisées

Elle est l’un de support de communication et de publicité les plus anciens et les …

GPS pour chat : l’accessoire qui vous épargnera bien des angoisses

De nature aventureuse, les chats nous procurent un bonheur quotidien mais aussi parfois de grosses …

Close