Détour par Epsilon – Road trip post-apocalyptique – Les Humanoïdes Associés

Depuis la catastrophe, les humains vivent confinés dans des cités aux murailles immenses. Tom, enceinte, se retrouve bannie de la station Delta. Sa seule échappatoire : faire un détour par Epsilon, une autre station a des kilomètres de sa position.

Accompagnée par une gamine du nom de Lélé, également bannie, elles doivent surmonter les dangers et les aléas d’un road trip où les moments d’angoisses et de poésie s’entrechoquent.

Une explosion émotionnelle, poétique et anxiogène, pour le premier tome de ce diptyque post-apocalyptique. Disponible le 6 septembre 23 aux Éditions Les Humanoïdes Associés. (+13)

Détour par Epsilon © Humanoids, Inc. / Les Humanoïdes Associés – 2023
  • Le décor :

La porte d’une muraille semblant toucher le ciel…

Tom se réveille au beau milieu des herbes dorées par le soleil, dans le champ précédent la grande forêt d’arbres. Elle ne comprend pas exactement ce qu’elle fait là, posée à l’extérieur de la cité, devant cette porte aussi noire que son avenir. Quelques minutes lui suffisent pour se remettre en selle, et commencer à paniquer.

Elle commence à frapper, appeler, supplier qu’on la laisse à nouveau rentrer. Elle est enceinte, et elle sait qu’être banni revient à la mort. Dans son désarroi, elle remarque une jeune enfant allongée et endormie derrière elle. C’est Lélé, une gamine qui a subi le même sort que la jeune femme apparemment.

Mais que s’est-il passé ? Quelles erreurs ont-elles commises pour se retrouver là ? Tom commence une crise d’hystérie totale. Elle se met à pester après un certain Ido, elle s’époumone pour qu’on lui vienne en aide. Son visage recouvert de larmes. Ses cheveux bleus comme sa tenue …

Tandis que Lélé, muette, tente de lui montrer le sac à dos posé près d’elle. Un espoir ?? Peut-être. Là, il y a de quoi essayer de s’en sortir. Un nécessaire de survie, avec une carte montrant le chemin de la station Delta, leur point de départ, à celle d’Epsilon…

Un périple de plusieurs jours qu’elles n’étaient pas prêtes à traverser dans ce monde inconnu, dévasté, peuplé de dangers…

Détour par Epsilon © Humanoids, Inc. / Les Humanoïdes Associés – 2023
  • Le point sur la BD :

Un road-trip âpre, violent et complexe pour ces deux personnages inexpérimentés. Détour par Epsilon commence « en queue de poisson », en nous laissant comprendre et imaginer la situation. Lolita Couturier veut vraiment nous laisser dans le même flou que ses personnages.

On débute la lecture complètement paniqué et angoissé, sans comprendre réellement le pourquoi du comment. L’autrice combine la simplicité des dialogues, des graphismes épurés, des visages poupins traduisant l’inadaptation à cet extérieur inconnu. Leur force contre tout, c’est leur duo inapproprié pour survivre. Une étrange​ gosse muette et cette jeune fille enceinte !

Elle détaille le road-trip, aux Éditions Les humanoïdes Associés, par chapitres. On prend part à ce périple entre moments d’une poésie incroyable, ou l’insouciance des deux gamines provoque une mélancolie transcendante. Et moments anxiogènes lors des rencontres surprenantes et/ou effrayantes. L’esthétique japonisante des visages​, ​les traits nerveux, et leurs expressions,témoignent de l’acuité de leur fatigue et de leur souffrance.​ C’est superbement inquiétant tout au long du récit. Et particulièrement électrique avec ces couleurs qui vous excitent les rétines.

Une oeuvre semblant faire une parabole certaine entre la jeunesse désenchantée d’aujourd’hui, et sa capacité à se lancer dans l’inconnu, dans ce monde peu accueillant écologiquement, sociologiquement, économiquement plombé, sans arme. Puis à trouver un espoir, un but à atteindre, une façon de se sauver au milieu de la jungle, malgré les obstacles, les dangers.

Détour par Epsilon © Humanoids, Inc. / Les Humanoïdes Associés – 2023
  • La conclusion :

Le premier tome d’un diptyquepost-apocalyptique rime avec révolution salvatrice. On se réveille de ce cauchemar sombre et déchirant au fil des rencontres, et des moments poétiques défilant comme des souvenirs. Détour par Epsilon aux Éditions Les humanoïdes Associés, c’est un survival brillant, inspiré et diablement original. Dont le second tome paraîtra au printemps 24. D’ici là, on reste suspendu à tous les instants contemplatifs de ce périple surprenant, inquiétant et magnifique. 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Plongez dans la Préhistoire avec “La Terre de Dinosaures” de Clementoni

Et si durant les vacances, nos chers bambins se transformaient en archéologue une journée ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com