Accueil / Culture / Littérature / BD / Eden Tome 2 : Révélation finale !!

Eden Tome 2 : Révélation finale !!

Suite et fin du diptyque d’anticipation « Eden », publié le 22 mai aux Éditions Rue de Sèvres. L’action se déroule dans un futur proche où la société est divisée en deux différentes castes : le peuple et ses élites. Séparés par cette « condition », nous allons suivre l’histoire de Jonas et sa sœur Hélix dans le chaos de la cité de Phoenice !

couverture
Eden T2 © Rue de Sèvres

Pour vous remémorer l’histoire du premier tome cliquez >>ICI<<

  • Le décor :

L’heure est au soulèvement dans la Cité, avec le 19éme jour des émeutes de la « seconde insurrection ». Tout est à feu et à sang, et le Sénateur Diastème échappe à la mort de justesse. Caché dans la Villa Olympia, bien mal en point, il requiert la présence d’Hélix. Une discussion s’engage, mais Hélix y met rapidement un terme lorsque le sénateur lui demande de ramener « Rapace ». C’est pourtant ce qu’elle fait, intentionnellement.
Et pour essayer de comprendre ce qu’il se trame, en « écoutant » aux portes, elle apprend le pire !

extrait
Eden : L’âme des inspirés- extrait © Rue de Sèvres

De son côté, Jonas se sent perdu. N’ayant aucune nouvelles de son père parti combattre; Ni de sa soeur ayant rejoint l’Apex; Sa mère toujours dans un état passable, il espère encore la fin de ce chaos.
Mais il n’est pas au bout de ses surprises.Voyant la garde Sénatoriale approcher, Hérodias , le protecteur, entraine Jonas, Janelle (le perroquet) et sa mère dans une cache secrète dans la forêt. Une cache sous terre pleine de livres interdits !!!
Entre les révélations que balbutient sa mère à propos de ce maudit perroquet, et d’une clé, puis à propos de « l’île au diable » , Jonas commence à rassembler tous les éléments et essaye de comprendre le fond du problème.
Pour ce faire, il faut aller là où tout à commencé : il part directement sur l’île au diable !

planche
Eden : L’âme des inspirés- planche © Rue de Sèvres
  • Le point sur la BD :

Un bon petit dyptique d’anticipation. Fabrice Colin et Carole Maurel commencent le premier tome en nous faisant survoler une dystopie. Puis, dégomme la surface de l’histoire avec des révélations inattendues dans la seconde partie intitulée : « L’âme des inspirés » !!! Les illustrations sont percutantes et servent dynamiquement le récit !
« Eden » aux Éditions Rue de Sèvres nous tient en haleine avec intelligence et réflexion ! Un tome 2 très mouvementé, ou le destin des personnages se retrouvent intimement lié au destin de la Cité. On finit sur une note amère mais pleine d’espoir !

  • La conclusion :

Un récit dystopique qui tient ses promesses avec seulement deux tomes ! « Eden » est une BD d’anticipation, aux Éditions Rue de Sèvres, adaptée à nos jeunes ados. Un titre qui saura titiller leur intérêt, en secouant leur esprit révolutionnaire pour les entrainer à une réflexion intelligente sur la manipulation de masse  !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

mes-premieres-activites-de-musique-nathan

Mes premières activités de musique

C’est aux éditions Nathan, dans la collection Haut comme 3 pommes qu’est paru, en juillet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Revolution in the Head : Les enregistrements des Tomorrow Never Know et les sixties

 Le critique musical anglais Ian Macdonald nous raconte la génèse des 241 titres composés par ...

Nouveau à Lyon : Les instituts HIPPOCRATES s’occupent de votre santé

Les Instituts HIPPOCRATES ont ouverts leurs portes à Lyon en décembre dernier. Instituts VIP de ...

institut VIP de thérapies quantiques et ancestrales en Côte d’Ivoire
HIPPOCRATES, institut VIP de thérapies quantiques et ancestrales en Côte d’Ivoire

Avec la Thaïlande, Lyon, la Guyane, Madagascar et le Maroc, l’Institut HIPPOCRATES de Côte d’Ivoire ...

Fermer