Entraînements à vitesse variable : un atout essentiel dans n’importe quelle industrie

La vitesse ou le couple d’un moteur électrique peut être contrôlé à l’aide d’un variateur de vitesse, parfois appelé variateur de fréquence, variateur de vitesse, onduleur, convertisseur ou simplement “un variateur”. Le « niveau de puissance » du variateur, qui reçoit puis alimente le moteur en courant électrique pour contrôler sa vitesse et/ou son couple, est composé de plusieurs cartes de circuits imprimés. Ces pièces sont protégées par un boîtier, dont la conception peut changer en fonction de l’environnement dans lequel le variateur est monté, et dont la taille peut varier en fonction de la quantité de puissance nécessaire pour alimenter le moteur ou les moteurs qu’il contrôlera, selon leur taille .

En général, la taille du moteur et la puissance variateur augmentent selon la puissance nécessaire. Une interface homme-machine (HMI), parfois appelée clavier et écran attachés au variateur ou à proximité, ou un PC ou un ordinateur portable peuvent être utilisés par l’utilisateur pour accéder à une interface et programmer ou commander le variateur de fréquence.

 

 

Différents types de variateurs de Vitesse

Entraînements mécaniques à vitesse variable

  1. Entraînement à pas variable : ce type d’entraînement à vitesse variable utilise des poulies et des courroies. Pour obtenir le rapport le plus efficace, le diamètre d’au moins l’un d’entre eux peut être modifié.
  2. Entraînement par traction : dans ce type de régulateur de vitesse, la puissance est transmise par les rouleaux métalliques. Les déplacer simultanément modifie les vitesses d’entrée et de sortie, ainsi que le rapport d’engrenage de leur voie de contact.

Variateurs de vitesse électriques-électroniques réglables

  1. Entraînements à fréquence variable ou moteurs à courant alternatif (CA) Entraînements à vitesse variable : ils sont utilisés dans les moteurs à induction asynchrones à rotor bobiné et à cage d’écureuil, ainsi que dans les moteurs synchrones. Le réglage est effectué sur les moteurs synchrones en modifiant la fréquence de la puissance d’entrée du moteur.
  2. Entraînements à vitesse variable ou moteur à courant continu (CC): ces entraînements à vitesse variable sont composés d’un moteur électrique et d’un contrôleur. Ces outils peuvent réguler la vitesse des moteurs composés, des moteurs shunt, des moteurs à aimants permanents et des moteurs à courant continu en série.
  3. Variateurs de vitesse réglables à courant de Foucault : Ce type de variateur de vitesse est composé d’un embrayage à courant de Foucault et d’un moteur à vitesse fixe. Un rotor à vitesse fixe fixé au moteur et un rotor à vitesse variable constituent l’embrayage.

Ces entraînements fonctionnent en contrôlant soigneusement l’activation d’une bobine de champ, qui crée un champ magnétique transmis au rotor d’entrée puis au rotor de sortie. La vitesse et le couple transmis augmentent avec l’augmentation de l’intensité du champ magnétique. La vitesse de sortie est gérée par un tachymètre AC.

  1. Entraînement à glissement variable : en raison de la concurrence causée par des entraînements plus efficaces, ce type d’entraînement à fréquence variable est actuellement sous-utilisé. Les moteurs à induction à rotor bobiné peuvent utiliser des variateurs de vitesse à glissement contrôlé.

Entraînements hydrauliques à vitesse variable

  1. Entraînement hydrodynamique : L’entraînement hydrodynamique, parfois appelé coupleur hydraulique à vitesse variable, utilise de l’huile hydraulique pour transférer le couple d’un entraînement d’entrée à un rotor de sortie. Le rotor de sortie fonctionne sur un arbre à vitesse réglable, tandis que l’entraînement d’entrée requiert un arbre à vitesse constante.
  2. Entraînement hydrostatique : L’entraînement hydrostatique permet de contrôler la vitesse avec une vanne. Il se compose d’un moteur hydraulique accompagné d’une pompe hydraulique, qui sont tous les deux dotés d’un système de déplacement positif. Il possède un rapport prédéfini entre le débit de fluide utilisé à tout moment et le nombre de tours du moteur ou de la pompe. Pour modifier les rotations de l’appareil, il est possible de modifier la cylindrée du moteur ou de la pompe.
  3. Entraînement hydro-visqueux : dans ces entraînements à vitesse variable, les disques d’entrée et de sortie sont séparés par une couche d’huile.

Investissez dans le meilleur variateur de puissance pour des résultats optimaux

Les variateurs de vitesse peuvent être très avantageux pour réaliser diverses opérations. Effectuez quelques recherches en ligne, définissez vos besoins et contactez un spécialiste qui saura répondre à vos attentes pour lui présenter vos besoins spécifiques.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Vente d’une partie de la participation du groupe Casino dans Assai, le pari gagnant de Jean-Charles Naouri

Comme rapporté par plusieurs publications de presse française, le groupe Casino envisage actuellement de céder …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com