Accueil / Culture / Cinéma / Festival de Cannes J9 : Masterclass de John Travolta, Dogman et Burning en compétition

Festival de Cannes J9 : Masterclass de John Travolta, Dogman et Burning en compétition

Avant la présentation officielle des deux films en compétition, la journée de mercredi a été marquée par un « rendez-vous » avec John Travolta. Après Ryan Coogler et Christopher Nolan, c’était au tour de l’acteur américain de parler de son travail et de répondre aux questions du public. La salle était comble et nombreux étaient les étudiants en cinéma ou les apprentis comédiens à vouloir interroger John Travolta qui s’est montré très disponible.

John Travolta à Cannes

La première montée des marches de la soirée était assurée par l’équipe du film Dogman de Matteo Garrone. A Cannes, le réalisateur italien a déjà eu les faveurs du jury avec ses précédents films en remportant le Grand Prix avec Gomorra et Reality. Dogman montre le quotidien de Marcello, toiletteur pour chiens plutôt discret, séparé de la mère de sa petite fille qu’il voit de temps en temps, et apprécié de tous. En somme, un homme bien ordinaire. Dans une banlieue déshéritée du bord de mer sûrement près de Naples (Garrone filme très bien ces maisons délabrées d’où la misère transpire), Marcello tient la boutique Dogman. Lorsque son ami Simone, un ancien boxeur accro à la cocaine, sort de prison et terrorise tout le quartier, sa vie va basculer et il va se retrouver dans un engrenage dont il ne sortira pas indemne. Les deux hommes s’opposent en tous points : Marcello est petit, chétif, serviable, aimable et attentif tandis que Simone est une brute, un colosse qui ne pense pas et dont le seul mode de communication est la violence. Il frappe sur tout le monde, y compris sur son ami Marcello qui, par loyauté et fidélité, ira en prison à sa place plutôt que de le dénoncer. Après cette épreuve,  Marcello va être transformé et ne plus être cet homme gentil et doux. C’est comme si la violence était contagieuse donc inévitable. Dans le film, et surtout au début, les chiens sont très présents, des pittbulls comme des caniches inoffensifs. A l’image de l’humanité. Matteo Garrone montre une vision sombre et pessimiste du monde, baignant inévitablement dans la violence.

Le deuxième film en compétition était Burning du coréen Lee-Chang Dong. Venu à plusieurs reprises à Cannes, il présentait cette année un film inspiré d’une nouvelle d’Haruki Murakami. Burning a pour personnage principal Jongsu, un jeune homme épris de littérature et désireux de devenir écrivain. Un jour, par hasard, il tombre sur Haemi, une amie d’enfance qui était en classe avec lui. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant son voyage en Afrique. A son retour, elle lui présente Ben, un homme mystérieux qu’elle a rencontré là-bas. Il est riche, possède un magnifique appartement et conduit une porsche. Le film parle avant tout de la jeunesse coréenne, souvent désoeuvrée. Haemi est à la recherche du sens de la vie ; Ben avoue se délecter en brûlant des serres à la campagne et Jongsu doit faire face à l’arrestation de son père et plus tard au retour de sa mère disparue depuis des années. Burning est plein de mystères : le chat de Haemi existe-t-il vraiment ? La jeune fille est-elle réellement tombée dans le puits enfant ? Qui est Ben, cet homme mystérieux ? Le film, très métaphorique, nous plonge dans l’univers fantastique de Murakami. Il peut se « lire » à plusieurs niveaux et nous invite à une réflexion sur l’art (que ce soit la littérature ou le cinéma) et sur les limites souvent floues entre la réalité, l’illusion et le fantasme. Ces personnages ont-ils existé ou s’imposent-ils à Jongsu comme personnages de son roman qu’il est appelé à écrire ?

Le festival de Cannes à suivre chaque jour avec France Net Infos

Tous nos chroniques au jour le jour au festival de Cannes avec les photos des marches

A propos laurence ray

A lire aussi

Luc Langevin « Maintenant Demain » au Casino de Paris

Luc Langevin – L’illusioniste revient au Casino de Paris pour nous présenter son nouveau spectacle ...

Lire les articles précédents :
Les coffrets Henri Le Roux pour la fête des mères

Pour la fête des mères et pour toutes les mamans gourmandes, le chocolatier et caramélier ...

Les expressions françaises dans votre poche

La collection des Mini-Larousse se complète avec Les expressions françaises dans votre poche, un petit ...

Les savons Dr. Bronner’s, des produits naturels pour nos mamans

Pour la fête des mères, pour leur beauté et leur bien-être, France Net Infos vous ...

Fermer