Accueil / Culture / Littérature / BD / Forban, la bande dessinée d’un ex-braqueur…

Forban, la bande dessinée d’un ex-braqueur…

Forban est une bande dessinée de François Troukens, ancienne figure du grand banditisme en Belgique et braqueur de fourgon blindés, et d’Alain Bardet, parue aux éditions Le Lombard, en octobre 2017. Un roman graphique inspiré de la vie et de faits réels, dynamique et troublant…

forban-bd-le-lombardBruxelles, 1992, devant la banque centrale, deux hommes cagoulés et armés, patientent, dans un véhicule. Un fourgon blindé est arrivé, des agents de la sécurité entrent dans la banque centrale, ils mettent des sacs dans leur fourgon. Les convoyeurs repartent avec une grosse tournée. Mais l’un d’eux, le narrateur, qui a attendu plus d’un an, s’est tapé leurs blagues potaches sans broncher, a attendu longtemps ce jour, où ils sont enfin passés à l’action. Sur la route, une voiture suit le fourgon blindé, un homme tire sur les convoyeurs. Le fourgon dévie de sa route, un convoyeur tente d’envoyer un message par radio, mais là où ils se trouvent, il n’y a pas de couverture. Le fourgon continue de rouler dans un champ, sur un chemin dans la forêt, avant l’accident. Le fourgon à l’arrêt, les deux hommes armés et cagoulés, sortent de leur véhicule et menacent d’exploser le fourgon, si les convoyeurs n’ouvrent pas les portes !

forban-bd-le-lombard-extraitL’histoire est bien menée, très entraînante, avec ce braquage dès les premières planches. La tension est palpable tout au long de cette bande dessinée qui met surtout en lumière le long cheminement d’un braqueur, Frank, et la radicalisation des détenus dans les prisons. Le héros, par un passé particulier et difficile, que l’on entrevoit dans des flashbacks, dès l’enfance, se met très tôt à voler, pour devenir quelqu’un d’autre et plaire à la société. Des rencontres, des coups durs, la prison, des braquages et un avenir qui se dessine, rythme la bande dessinée qui se lit facilement. La rédemption du héros est également au cœur de cette histoire fascinante, Frank se révèle plus attachant et romantique, au fil des pages. Le dessin, en noir et blanc, est dynamique et très bien découpé, le trait est puissant et beau.

Forban est une bande dessinée qui se lit très bien, une belle découverte, sur un monde en marge de la société, qui invite à découvrir la rédemption d’un braqueur et à se poser des questions quant à la prison qui radicalise les détenus dans la haine de la société…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les p’tits diables, tome 24, Prof et sœur !

Prof et sœur ! est un nouveau tome pour Les p’tit diables, d’Olivier Dutto, un vingt-quatrième ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Adieu-graisse-lumi-poullaouec
Adieu Graisse ! Mon journal (presque) intime

Le mois dernier, les éditions Eyrolles ont publié "Adieu Graisse ! Mon journal (presque) intime" ...

Apéritifs dînatoires inratables

Apéritifs dînatoires inratables est un bel et épais ouvrage des éditions Larousse, paru en octobre ...

Collection de modèles mathématiques Poincaré

La remarquable collection d’objets mathématiques Poincaré, unique au monde, a traversé un bon siècle de ...

Fermer