Accueil / Culture / Franck EON : Skeletons and illusions au Cortex Athletico à Paris et à Bordeaux !

Franck EON : Skeletons and illusions au Cortex Athletico à Paris et à Bordeaux !

Des formes, des couleurs, de la profondeur de l’art contemporain…

Franck Eon, un artiste visionnaire
Franck Eon, un artiste visionnaire

Né en 1961 à Roubaix, dans le nord de la France, l’artiste Franck Eon habite à Bordeaux où il est également professeur d’arts plastiques. La galerie Cortex Athletico , spécialisée en art moderne, l’accueille en ses murs pour la quatrième fois, toutefois, avec une petite nouveauté, en simultanée, à Paris (depuis le 5 septembre) et à Bordeaux (à partir du 10 septembre) pour l’exposition Skeletons and Illusions. Celle-ci dévoile une série d’œuvres intitulées Nature morte d’espaces. Ce nom intriguant traduit parfaitement l’esprit dans lequel Franck Eon exploite ses connaissances caciques de l’histoire de l’art et la manière dont il explore son environnement, ses références culturelles pour leur permettre d’entretenir un dialogue permanent, voire intarissable, qui au final offre une formidable liberté d’expression aux images : inventer leur propre sens. Ce faisant, il invite le regard des visiteurs à s’ouvrir au sien pour la lecture d’un nouvel univers où formes, couleurs, espaces se répondent à qui mieux mieux pour nous raconter leur propre vie, intimement liée à celle de l’artiste, mais dans un parti pris tout aussi remarquable : celui de la redécouverte du monde et des images qui la composent en faisant fi de l’histoire, à l’aune d’un regard qui se revendique primitif. Place aux images  donc !

Nature morte d’espaces d’un artiste « ultramoderne »…

Série Nature morte d'espaces 5 - Peinture à l'huile sur bois
Franck Eon -Série Nature morte d’espaces 5 – Peinture à l’huile sur bois – 2013 – Cortex Athletico

Le travail de recherche de l’artiste l’amène à interroger la matière : le bois par exemple. Au lieu du jeu figé que propose le bois noble, il lui préfère celui plus prometteur du contreplaqué qui rend possible le travail sur les aplats, ou encore la découpe de formes pour les intégrer à la surface et ainsi créer des effets d’optique. Il y a aussi ce savant mélange de l’acrylique et de la peinture à huile. La noblesse de cette dernière n’exclut en rien sa cohabitation avec l’autre. En effet, les techniques picturales s’assemblent, se désassemblent, un peu à la manière dont peuvent se compiler les images traitées par ordinateur car cet artiste est un magicien de l’image. Il est tour à tour peintre, collagiste, vidéaste.

Et que dire du jeu des couleurs et des lignes géométriques ?

Très vivaces, car primitives, les couleurs aussi s’amusent à apparaître dans une œuvre et puis une autre, et encore une autre, dans un jeu de rappel pour continuer le dialogue. Un dialogue rendu possible par une investigation habile et minutieuse de la géométrie. Pour l’artiste, tracer un simple trait revêt une valeur déterminante et doit servir son message de ré-investiture d’un monde connu mais dont la lecture est rendue obscure par la prégnance de la culture, de l’histoire. Il s’agit donc bel et bien de regarder à nouveau le jaune, le rouge, etc. et les lignes.

Une biographie et bibliographie bien fournie. Voir annexe

C’est paradoxalement aux Etats-Unis qu’a eu lieu la première présentation publique des œuvres de Franck Eon, lors de l’exposition collective de No gravy, à Los Angeles en 1995. Il est depuis ré-installé en France et ses dernières personnelles et collectives entre 2005 et 2013 l’ont surtout amené en France, dans le Limousin, la région aquitaine, la région de Bretagne, au Havre, à Paris,  et sur la scène internationale au Pérou, au Chili, en Belgique, en Italie, en Argentine, en Uruguay.Voir détails ci-après : biographie et bibliographie de Franck EonFranck Eon - Série Nature morte d'espaces 4 - 2013 - Galerie Cortex Athletico

Franck Eon – Série Nature morte d’espaces 4 – 2013 – Galerie Cortex Athletico

Une belle fidélité avec Cortex Athletico

C’est en 2003 que Thomas Bernard, diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux et d’un DEA d’histoire de l’art fonde à Bordeaux le Cortex Athletico, spécialisé en art contemporain qui prendra le statut de une galerie en 2006. Et c’est à cette époque que Franck Eon expose pour la première fois au Cortex Athletico. Dix années après sa création, l’établissement acquiert une adresse parisienne, à quelques pas du centre Pompidou. C’est l’artiste japonais Masahide Otani qui en février a inauguré les lieux, avec Figure du vide, une exposition de sculptures et de dessins. Et c’est tout naturellement que nous y retrouvons Franck. Par delà cet engagement dans l’art contemporain, la philosophie mise en oeuvre par la galerie est de soutenir les jeunes artistes en les accompagnant par un « système d’ateliers, de production, de show room, de cartes blanches faites à des commissaires et d’utiliser tout format. Eliminer les contraintes de temps, d’espaces, de lieux (expositions hors murs par exemple grâce à une étroite collaboration avec d’autres structures) est aussi son crédo.

Voici quelques autres artistes qui sont représentés par la galerie :

Stéphanie Cherpin (France), Pierre Clerk (US), Nicolas Descottes (France), Andreas Fogarasi (Autriche), Nicolas Garait-Leavenworth (France), Vincent Gicquel (France), Rolf Julius (Allemagne, décédé), Benoit Maire (France), Charles Mason (Royaume-Uni, décédé), Masahide Otani (Japon) et Angel Vergara (Espagne).

Galerie Cortex Athletico :

Exposition Skeletons et illusions jusqu’au 12 octobre 2013

A Paris : 12, rue du Grenier Saint-Lazare – 75003 Paris – Métro Rambuteau ou Arts et métiers – Tel : 01.75.50.42.65

Horaires habituels :

Du mercredi au samedi de 12h00 à 19h000 et sur rendez-vous

A bordeaux : 20, rue Ferrère – 33000 Bordeaux –Tel. : 05.56.94.31.89

Vernissage le mardi 10 septembre 2013 de 19h00 à 21h00

Horaires habituels :

Le vendredi et le samedi de 12h00 à 19h00 et sur rendez-vous.

A propos Agence

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
L’abat-jour Pabobo pour la chambre de vos enfants.

Une nouveauté 2013, pour l’entreprise Pabobo qui est sur le marché de la puériculture depuis ...

Le Nord réussi à Bouhanni

Nacer Bouhanni, champion de France de cyclisme sur route en 2012 à Saint Amand les Eaux, gagne dans le Nord....

Mylène Farmer mystérieuse au JT de France 2

Mylène Farmer à l'occasion de sa tournée Timeless  à débutée à Bercy Samedi soir en ...

Fermer