Hey June, un ouvrage de la collection Pataquès

Hey June est un ouvrage de Fabcaro et Evemarie, paru aux éditions Delcourt, dans la collection Pataquès, ce janvier 2020. Une bande dessinée qui raconte 24 heures dans la vie d’une trentenaire indépendante, fainéante, irrévérencieuse et caustique.

hey-June-bd-delcourtLe radio-réveil affiche sept heures cinquante-neuf. Puis, huit heures, tout en se mettant à sonner, ou plutôt chanter, un rythme de reggae. Une main s’appose alors sur le radio-réveil et une voix retentie. La personne ne semble pas satisfaite, le reggae n’est pas fait pour débuter une bonne journée ! Dans son lit, une jeune femme reste sous la couette. Elle a la flemme, et se demande ce qui l’oblige à se lever. Puis sa conscience se manifeste, sous les traits d’un petit ange et d’un petit démon. Le petit démon l’incite à glander au lit jusqu’à midi, tandis que le petit ange lui rappelle qu’elle doit terminer ses illustrations, afin de pouvoir payer le loyer. La jeune femme finie par battre des bras, pour faire fuir tout le monde… Puis, elle se tourne sur le côté pour parler à Antonio. Elle demande à son amour s’il n’a pas envie, par hasard, de lui apporter son p’tit déj au lit. Puis, elle trouve une fausse excuse en regardant son ours en peluche, à ses côtés !

hey-June-bd-delcourt-extraitLes strips de trois cases, la plupart du temps, s’enchainent dans ce petit ouvrage carré, qui présente la journée d’une trentenaire célibataire, plutôt fainéante, assez indépendante, insolente et narquoise. Les lecteurs découvrent une journée, plus ou moins rythmé par le titre des chansons des Beatles. La bande dessinée est surprenante, le concept original, mais cette journée plus ou moins intéressante et drôle. On découvre surtout une trentenaire qui fait plutôt adolescente, un brin cynique, déprimante et râleuse. Une anti-héroïne qui assume assez bien sa lose, mais toujours en râlant, dans les soirées ratées, les rencards loupés, qui constituent malgré tout une journée bien remplie et palpitante, et parfois drôle. Le dessin est plaisant, rond et fluide, simple et efficace, sans fioritures, ni décors, très bien pour ce petit ouvrage.

Hey June est une bande dessinée originale, qui raconte une journée de la vie d’une trentenaire célibataire, comme une adolescente, qui se veut indépendante, mais reste fainéante irrévérencieuse et caustique, laissant à découvrir quelques strips amusants, le tout inspiré des titres des Beatles.

A propos celine.durindel

A lire aussi

il-etait-une-fois-une-découverte-par-jour-ephemeride-hugo-cie

Hugo & Cie – Éphéméride Il était une fois…

Maestro est à retrouver dans une éphéméride grand format, aux éditions Hugo & Cie, depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
je-suis-en-cp-cahier-ecriture-flammarion
Je suis en CP – La nouvelle gamme parascolaire des éditions Flammarion

La collection Je suis en CP se complète avec une gamme de cahiers d’apprentissage, pour …

Apprendre les langues
Comment apprendre les langues étrangères ?

Lors des entretiens d’embauche, la maîtrise de plusieurs langues étrangères peut être un atout. Comment …

hébergeur-web
Un Hébergement de site web au rapport qualité prix incomparable

Nous sommes tous témoins de l’évolution spectaculaire de la technologie et particulièrement le Web. Actuellement, …

Close