Accueil / Culture / Musique / Concerts / Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Ibrahim Maalouf a terminé sa tournée au Nice Jazz Festival

Cette deuxième soirée du Nice Jazz Festival restera dans les mémoires. A 23h, dès son arrivée sur scène, Ibrahim Maalouf a envoûté la foule de la scène Masséna.

Ibrahim Maalouf (crédit photo : Ville de Nice)

Tout le monde était là pour lui. L’année dernière, il devait venir mais le festival avait été annulé. Ses premiers mots sont pour les victimes de l’attentat. L’émotion est présente dès les premières minutes. Mais l’esprit est aussi à la fête. Ce concert est le dernier de sa tournée, après plus de cent cinquante dates. Cette soirée serait donc la promesse d’un moment à part, unique, pour lui comme pour le public. Son dernier album « red and black light » est un hommage aux femmes du monde entier. A la trompette mais aussi au piano, « façon Patrick Bruel », comme il le dit en plaisantant, il enchaîne les morceaux de son jazz oriental, aux accents rock. La communion avec le public est là. Il parvient à faire danser et même chanter tous les spectateurs de la scène Masséna. Les élèves du conservatoire de Nice qu’il a fait monter sur scène pour l’accompagner sur un morceau se souviendront longtemps de cette soirée. Nous aussi. Ils nous ont donné des frissons. Une soirée pleine d’émotions.

Sur la même scène, à 20h, le groupe Con Brio venu de San Francisco a déchaîné les foules. Le chanteur, Ziek McCarter, tout de rouge vêtu, a enchaîné les titres funk et soul, tout en dansant et sautant sur scène. Ce jeune groupe est sans aucun doute l’une des découvertes de cette édition. Il est fort probable qu’on le reverra très prochainement à Nice.

Con Brio (crédit photo : Ville de Nice)

Entre la magie de Maalouf et la fougue de Con Brio, c’était au tour de la chanteuse Laura Mvula de monter sur scène. D’emblée, elle a séduit les foules avec son charisme et sa voix puissante.  Entourée de ses musiciens, elle a présenté son nouvel album aux accents hip-hop et aux influences électro et rock. Une réelle présence sur scène qui a conquis le public niçois. 

Laura Mvula (crédit photo : ville de Nice)

 

Nice Jazz Festival
PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

Les p’tits diables, tome 24, Prof et sœur !

Prof et sœur ! est un nouveau tome pour Les p’tit diables, d’Olivier Dutto, un vingt-quatrième ...

Lire les articles précédents :
Herbie Hancock ouvre le Nice Jazz Festival

Les Niçois et les fidèles du Nice Jazz Festival attendaient cette nouvelle édition. L'année dernière, ...

The Originals saison 3: le spin- off qui dépasse la série qui l’a fait naître

Côté séries, l’apparition de The Originals en 2013 aura créé l’évènement. Parmi le trio , ...

Mary J. Blige au Nice Jazz Festival

Mary J. Blige était incontestablement la reine de cette troisième soirée du Nice Jazz Festival. ...

Fermer