what to do if you forgot to do your homework creative writing instructor salary creative writing rainy season essay offering help creative writing difficulties phd thesis help in chandigarh

Irons, tome 3, Les disparus d’Ujung Batu

Les disparus d’Ujung Batu est le troisième tome de la série Irons, des éditions Le Lombard. Une bande dessinée de Tristan Roulot et Luc Brahy, parue en juillet 2020, qui présente un thriller bien mené, un récit réussi, avec ce héros aussi brillant qu’acerbe.

irons-t3-disparus-ujung-batu-le-lombardDans un grand zodiac, Porter se réveille avec un mal de tête. Il découvre rapidement qu’il a été capturé, avec Jack Irons et Mary, par Jakang. Ce dernier et trois de ses hommes les tiennent en joue. Ils arrivent bientôt autour d’une île, avec un voilier, ce qui ne les arrange pas. Aussi, les ravisseurs demandent à Mary d’aller leur parler, leur mentir, pour ne pas éveiller les soupçons. Arrivé à leur niveau, Jack tente de rassurer, et explique bizarrement qu’ils sont sur une réserve faunique, et qu’ils n’ont rien à faire là. Aussitôt le capitaine du voilier fait remonter ses amis, pour s’en aller. Après leur départ, Jack se prend un coup derrière la tête. Jakang lui rappelle de ne plus lui faire un coup pareil… Après avoir caché leur bateau, ils effacent leurs traces, sur le sable et s’enfoncent dans la jungle. Pendant ce temps, à Sinkis, sur le chantier, un collègue s’inquiète de ne pas avoir de nouvelles de Jack.

irons-t3-disparus-ujung-batu-le-lombard-extraitLe scénario est particulièrement réussi, offrant un thriller bien mené. Jack Irons est kidnappé, avec Mary et Porter, par Jakang. Ce dernier a besoin des compétences, en matière de construction, de Jack. En effet, le héros va devoir participer à un grand projet et cela en peu de temps. Un chantier clandestin d’une grande ampleur va occuper l’ingénieur, tandis qu’il va tenter aussi d’appeler à l’aide. En effet, ses collègues et amis sont à sa recherche, et pour cela, les grands moyens sont employés. En pleine jungle indonésienne, Jack va vivre son lot de tumultueuses et périlleuses péripéties, dévoilant un homme un peu plus humain, mais toujours aussi déterminé, mettant sa vie en danger, pour tenter de sauver les autres. Le dessin est réaliste, plutôt dynamique, avec un trait moderne, fin et plaisant, offrant une belle mise en images.

Les disparus d’Ujung Batu est le troisième tome de la série Irons, des éditions Le Lombard, présentant la fin de l’histoire du deuxième tome. Une bande dessinée bien menée, à découvrir, avec tout le suspense et les rebondissements qu’il faut !

A propos celine.durindel

A lire aussi

sous-l-océan-delachaux-niestlé

Sous l’océan – Un livre fascinant et beau des éditions Delachaux et Niestlé

Sous l’océan est un documentaire beau et fascinant, des éditions Delachaux et Niestlé, paru en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com