Kosmos – Le récit de conquête spatiale

Kosmos est une bande dessinée de Pat Perna et Fabien Bedouel, paru en octobre 2021, aux éditions Delcourt. Un ouvrage spectaculaire, entre documentaire et réflexion sur le fake news, sur le fond de la conquête spatiale, menée par les Américains et les Soviétiques.

kosmos-bd-delcourtDans l’espace, un module se détache d’un autre. Cette séparation se fait lentement, progressivement. Un module s’éloigne de l’autre. L’autre reste en orbite de la Lune. Le module s’approche de la Lune, comme pour attirer. Un bip retenti. Sur Terre, dans la salle de contrôle, tout le monde retient son souffle, chacun reste concentré sur sa tâche. A l’intérieur du module, deux cosmonautes préparent la descente de leur engin, qui se rapproche progressivement de la surface lunaire. Tout est en place, tout se passe bien. Le module atterrit sans encombre. Une porte s’ouvre. Donnant sur une échelle. Un cosmonaute sort et descend cette échelle. Son pied foule la surface lunaire, laissant une empreinte. Il est bientôt rejoint par son coéquipier. Deux hommes se trouvent sur la Lune, et observent la Terre. Bientôt, le drapeau américain est planté, un grand symbole pour tous…

kosmos-bd-delcourt-delcourtMais alors que les deux cosmonautes font quelques prélèvements et regardent ce qui se trouve aux alentours. Un des cosmonautes se retrouve face à un drapeau soviétique ! Un peu plus loin encore, dans un cratère, Neil Armstrong découvre une cosmonaute russe morte. La bande dessinée de 160 pages est fascinante, et se lit plutôt bien, malgré le grand nombre de pages. Entre documentaire et réflexion sur le fake news, l’ouvrage présente une autre version de la conquête de l’espace, et notamment de la Lune, à travers la découverte que Neil Armstrong, aurait pu faire, sur l’astre lunaire. Ainsi, le récit revient sur les faits des Soviétiques et de leurs différentes sorties dans l’espace, notamment, avec trois cosmonautes et deux modules. Une histoire passionnante plutôt bien menée, avec beaucoup de silence et de longueur, permettant de s’immiscer facilement dans une atmosphère oppressante et grave. La confrontation de deux versions, avec ce reportage crédible et inquiétant, très bien structuré, où des personnages, ingénieurs en aérospatial notamment s’expriment. Le dessin est majestueux, en noir et blanc, offrant beaucoup de profondeur. Le trait est saisissant, le jeu d’ombres captivant, pour cet univers aussi fascinant que perturbant.

Kosmos est un bel ouvrage, des éditions Delcourt, une présentation de la conquête spatiale, guerre froide entre les Américains et les Soviétiques, une des réalités possibles, un faux documentaire, présentant aussi une réflexion immersive sur les fake news.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com