mfa programs canada creative writing how to make a robot to do your homework order of thesis statement creative writing for visually impaired creative writing worksheet year 9

Le camion Iveco Stralis XP

Le “Champion TCO2” Stralis dissipe le mythe selon lequel Iveco ne dessert que le segment le plus léger du marché britannique des camions, comme le déclare l’étude de Tim Campbell.

camion Iveco Stralis XP

Iveco produit des camions pour le marché britannique depuis plus de 30 ans.En effet, la marque a même fabriqué des camions à châssis rigide pendant de nombreuses années sur l’ancien site de Ford Cargo à Langley, en banlieue de Slough.D’une certaine manière, ceci explique peut-être son affinité de longue date avec le segment plus léger du marché britannique des camions et son manque de participation dans le secteur des tracteurs et des remorques.Ça ne veut pas dire que les produits ne sont pas adaptés au marché.Non, c’est plutôt le résultat des préjugés selon lesquels Iveco opère dans le secteur des véhicules légers et ne fabrique pas de produits qui suivent les grands acteurs du secteur des poids lourds comme DAF ou Volvo.C’est donc dans cet esprit que nous avons décidé d’examiner l’offre actuelle d’Iveco sur le marché britannique des tracteurs pour voir si cette idée est fondée.

Le Stralis est le successeur de la gamme EuroTech/EuroStar qu’Iveco a produit dans les années 90 et au début des années 2000, ce qui a définitivement constitué une avancée dans le domaine de l’environnement de la cabine.Ce système a encore été amélioré lorsque la deuxième génération de Stralis a été lancée il y a quelques années et, grâce à une mise à jour récente, c’est le Stralis que nous connaissons aujourd’hui sur le marché.

La modernisation a eu lieu il y a environ un an et demi avec l’introduction du Stralis XP (eXtra Performance), qui a fait l’objet d’une refonte complète de la chaîne cinématique, du moteur aux pneus, et présente une nouvelle architecture électrique et électronique, une nouvelle transmission, un nouvel essieu arrière et une nouvelle suspension, ainsi que des fonctions de prédiction GPS de dernière génération.Nous avons considéré que le camion Iveco Stralis XP était le plus évident à tester.

Le XP est présenté comme le champion du transport longue distance TCO2 (dioxyde de carbone total), conçu pour parcourir de plus longues distances en utilisant moins de carburant. En tant que tel, l’une des principales améliorations apportées au produit concerne le moteur et la transmission.Selon Iveco, les économies totales de carburant pourraient atteindre jusqu’à 11 % pour le produit et jusqu’à 3 % pour les services et, lorsque tous les facteurs sont pris en compte (carburant, entretien, valeur et temps de fonctionnement), cela réduit potentiellement le coût total de possession (TCO) d’une mission long-courrier de 5,6 %.

Bien entendu, les moteurs des séries Cursor 9 et Cursor 11 conçus et fabriqués par Iveco sont les éléments clés de cette économie. Pour notre test, nous avons utilisé ce dernier moteur d’une puissance de 487 ch. (il y en a un de 578 ch.) avec un couple de 2300 Nm.Il est intéressant de noter qu’Iveco a été le principal protagoniste du post-traitement SCR (réduction catalytique sélective) pour lutter contre les exigences de l’Euro VI.

Dans le cas du XP, le moteur Cursor est équipé de ce qu’Iveco appelle le “Smart EGR” qui fonctionne en combinaison avec le HiSCR d’Iveco et utilise seulement 8% de la recirculation des gaz d’échappement.Ceci permet un démarrage plus précoce de l’injection, ce qui se traduit par une meilleure économie de carburant tout en maintenant la conversion élevée de 97% des NOx d’échappement délivrée par le système HiSCR.Bien sûr, les boîtes de vitesses automatisées sont d’autre éléments-clés essentiels qui aident tout fabricant à réaliser une meilleure économie de carburant, en assurant que l’électronique “parle” avec les autres composants majeurs et mineurs via des capteurs pour atteindre leur objectif d’économie de carburant.

Dans le cas du XP, ils incluent des Smart Auxiliaries qui se déconnectent automatiquement ou passent en mode économie d’énergie lorsqu’ils ne sont pas nécessaires et le système Hi-Cruise d’Iveco, basé sur le GPS prédictif, contrôle les fonctions d’aide à la conduite telles que l’Eco-roll, le changement de vitesse et le régulateur de vitesse.Quant aux boîtes de vitesses, le XP est équipé de la nouvelle transmission automatisée à 12 vitesses de ZF appelée Hi-Tronix et dispose d’un limiteur de vitesse et de couple EcoSwitch.

Le Hi-Tronix réduit le temps de changement de vitesse de 10% et est conçu pour pratiquement doubler les changements de vitesse de la génération précédente, ce qui améliore la durabilité jusqu’à 1,6 million de kilomètres et réduit les “émissions” sonores de six décibels.Le 6×2 est équipé d’une roue de 4,1 m et d’un tout nouvel essieu arrière à simple réduction avec un rapport de 2,47.

L’ensemble de la suspension arrière a été entièrement repensé pour la rendre plus efficace et plus durable, ce qui se traduit par une suspension plus légère qui conserve ses performances, soit 45 kg de charge utile en plus.La suspension avant est assurée par des amortisseurs en acier pour le poids plaqué de 7 500 kg, tandis que la suspension arrière est assurée par six soufflets pneumatiques pour les deux essieux arrière, dont le poids plaqué est de 4 600 kg et 11 500 kg.En plus de la multitude de systèmes électroniques de freinage à sécurité active et passive tels que l’ABS, le BAS, l’EBD et, bien sûr, le système de freins moteur, le freinage traditionnel est assuré par des freins à disques ventilés de 432 mm sur toute la longueur du véhicule.Les pneus des essieux avant et arrière sont des 295/80R22.5. Le troisième essieu central est un 245/70R17.5 plus petit et ce ne sont pas seulement des pneus standards mais de nouveaux éco-pneus triple A développés par Michelin pour minimiser la résistance au roulement, ce qui permet d’économiser jusqu’à 1,5% de carburant.De l’extérieur, le modèle XP est reconnaissable face aux autres Stralis avec son autocollant bleu XP très audacieux. Notre véhicule d’essai présentait une belle combinaison de gris sur tout son pourtour, avec du noir sur le centre avant, y compris sur la grille du radiateur.

L’intérieur de la cabine a été entièrement repensé avec un nouveau tableau de bord et un nouveau volant doté de commandes de téléphone intégrées, du système Iveconnect avec lecteur CD, de la radio hi-fi et de l’écran tactile qui gère également la fonction d’évaluation du style de conduite, du système de navigation et des services télématiques avancés.Bien sûr, la cabine est équipée d’une couchette ordinaire et d’une couchette double à toit surélevé, et la zone de couchage comprend un lit en plusieurs sections qui se replie au centre pour se transformer en une table pratique.

Dans la version à toit haut, la couchette supérieure s’ouvre facilement grâce au mécanisme de basculement à ressorts pneumatiques.Ainsi, elle peut rapidement et facilement être fermée, en se repliant dans la paroi arrière pour optimiser l’espace disponible dans la cabine, qui dispose également d’une isolation acoustique renforcée.

Quatre marches mènent à la cabine et permettent au conducteur d’atteindre le siège en cuir à suspension pneumatique, offrant un bon soutien dans les zones nécessaires.Devant le conducteur se trouve un tableau de bord complet doté de deux cadrans, grands et petits, pour le compteur de vitesse, le tachymètre, la température du carburant et de l’eau, ainsi qu’un écran LCD central pour toutes les “données dynamiques” telles que l’état de l’Ecoroll et le rapport actuel.

Sur la gauche de ce tableau de bord semi-enveloppant se trouve la sélection automatique des vitesses grâce à trois boutons argentés et sur le côté se trouve un autre écran LCD qui propose le système d’info-divertissement pour des objets tels que la navigation par satellite, la radio et le téléphone portable via Bluetooth.

Sous l’écran se trouve le petit frein à main et le système de chauffage et de ventilation commandé par deux cadrans rotatifs.

Démarrer le moteur, en ne produisant pratiquement aucune augmentation de bruit audible, se pencher vers l’avant pour appuyer sur le bouton argenté “D” du tableau de bord et relâcher le petit levier du frein à main nous permet de nous déplacer en un rien de temps.Nous avons fait rouler le camion test sur un mélange de routes A, de routes à deux voies et d’autoroutes, représentant une bonne sélection d’environnements typiques dans lesquels le camion pourrait circuler.À l’intérieur de la cabine, la couleur générale est un gris clair qui procure une sensation de “clarté” et la visibilité est facilitée par un pare-brise de taille raisonnable et de grandes vitres latérales.

Comme toujours dans les cabines modernes, la conduite consiste à freiner avec le système de freins moteur réglé par la tige à droite du volant, puis à régler le régulateur de vitesse adaptatif afin de maintenir la vitesse après avoir freiné, ce qui permet d’adopter un style de conduite simple.La suspension est probablement le seul domaine pour lequel une légère amélioration pourrait être obtenue en empêchant la cabine de “s’incliner” dans les virages, ça n’était pas toujours le cas, mais ça l’était dans les virages les plus prononcés.

Au fil des ans, Iveco a fait des progrès considérables dans son offre en matière de tracteurs, et le Stralis XP confirme sa progression vers une meilleure acceptation par le marché, grâce à la combinaison d’un coût de vie total réduit et d’un meilleur environnement pour le conducteur et la cabine.

Si les clients l’essaient, les ventes devraient augmenter.

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Fleur de Nuit Tome 2 : Âmes au crépuscule – Éditions Glénat 

Fleur de Nuit aux Éditions Glénat revient sur la montée du Nazisme et du Fascisme, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com