Le Périscope : À Nîmes le théâtre incubateur de créations présente son programme !

Le Périscope à Nîmes

Le Périscope est une scène conventionnée d’intérêt national art et création de la marionnette…En fait, le lieu est un véritable incubateur de créations, mais cette année, un virage est pris avec une programmation, où l’immersif des spectateurs va primer, même au-delà des murs de ce lieu qui existe depuis 1999, grâce à un groupe de passionnés de théâtre et surtout des militants de l’action culturelle, qui ont un vrai rôle dynamique dans la cité Nîmoise depuis 1988.

Le Ministère de la Culture, et la DRAC Occitanie ont impulsé la mise en place d’un schéma d’orientation des arts de la marionnette (SODAM), et cela depuis 2017. Maud Paschal sa directrice et son équipe ont toujours affirmé une ligne artistique, qui donne une grande place aux écritures contemporaines pluridisciplinaires. Ce label est le premier consacré aux arts de la marionnette en Occitanie.

Cette année devrait être exceptionnelle sur le plan de l’originalité des spectacles proposés…

Assimilate Project à Nîmes

Assimilate Project : C’est un peu comme si on avait l’Europe de l’Est à domicile. Ce jeune collectif serbe mélange la danse avec une expérience unique, autour d’un public conquis (le 24 septembre). On remarque que ce 1er spectacle de la saison met la barre haute, avec une compagnie Vojvodjanski Tamburaski Orkestra qui “roule sa bosse” un peu partout en Europe.

Si le Périscope reste attaché aux écritures actuelles (c’est sa fonction première), le théâtre puise des forces, aux expériences, aux recherches comme un laboratoire immersif, le programme est complet. Dès le mois d’octobre, avec Le Jour de l’ours, la Cie Les Petites Gens s’intéresse aux rituels de la jeunesse, au passage à l’âge adulte à partir d’un travail collectif. Pink, de la Cie La Chouette Blanche, programmé en novembre est né d’une immersion au sein de la communauté gitane dans un quartier de Montpellier, chose inhabituelle, avec une jeune comédienne issue de cette communauté “Gypsies” .

En février, Olivia Rosenthal présente Le Commun des mortels, elle nous offrira une performance décalée sur la défécation et permettra d’instaurer un débat, sur la réflexion à nos corps et comportement. “Comédie pétrolière”, Le Bon Sourd de la bête féroce de Michaël Hallouin met en scène la quête chevaleresque d’un individu,  travaillant dans l’industrie des hydrocarbures et qui va tenter de s’en échapper, malgré lui des évènements vont modifier l’histoire. D’ailleurs, l’auteur et comédien se déplace à vélo et fera une tournée entre Nîmes, et ses villages proches.

Plus d’infos sur un programme éclectique sur http://www.theatreleperiscope.fr

Des ateliers théâtre pour les plus jeunes et adultes
Le théâtre du Périscope accueille des ateliers hebdomadaires de théâtre. Sous forme de jeux et d’improvisations, les enfants abordent de façon ludique l’univers du jeu dramatique et du théâtre en s’appuyant sur des textes contemporains.

Pour les 6-8 ans, avec Jennifer Cafacci, mercredi de 10 h à 11 h 30. 366 €/an.

Pour les 9-12 ans, avec Jennifer Cafacci, mercredi de 13 h 30 à 15 h. 366 €/an.

Pour les 12-15 ans, avec Carole Jolinon, mercredi de 15 h 15 à 17 h 15. 396 €/an.

Pour les 15-18 ans, avec Caroline Jolinon, mercredi de 17 h 30 à 19 h 30. 396 €/an.

Inscriptions 04 30 31 76 71 ou ateliers@theatreleperiscope.fr

Eric Fontaine

A lire aussi

Vegan World Alice Pagès

Vegan World, le livre de recettes d’Alice Pagès

Alice Pagès lie son amour pour les voyages et la cuisine dans son livre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com