Les Reconstituteurs au temps des romains à Nîmes !

Hadrien et la guerre des Pictes

Du 4 au 8 mai 2022, Nîmes et ses arènes ont accueilli des reconstituteurs pour “Hadrien et la guerre des Pictes”. Une bonne raison de comprendre ce qui poussent ces passionnés du passé à revivre les grands évènements de l’histoire.

Le bilan des ces journées romaines : “Nîmes a permis la reconstitution de son passé, ce fut un succès total, avec les milliers de spectateurs présents dans toute la ville”.

Les reconstitutions, ce terme qui ne figure pas dans le dictionnaire !

Les origines immédiates des mouvements de reconstituteurs sont à rechercher du côté des Etats-Unis et du Royaume Uni : Dès les années 1960, on y a repris les combats de la Guerre de Sécession ou ceux des armées de Cromwell et de Charles Ier.

Les reconstituteurs romains sont légion, les gaulois doivent être fatalement aussi nombreux, le Moyen Age attire encore davantage puis vient évidemment l’époque révolutionnaire et impériale. Les deux guerres mondiales mobilisent beaucoup, on ne s’en étonnera pas, aujourd’hui le monde romain attire les foules.

La reconstitution de combats n’a pas exactement les mêmes fonctions que les fêtes de restitution de la vie ancienne que donnent depuis longtemps villages et villes. Le Puy du Fou n’est pas non plus le modèle. Néanmoins, dès lors que les groupes en viennent à donner des spectacles, ils sont gagnés par une certaine professionnalisation. Le goût qu’ils cultivent pour la précision et la justesse les y prépare.

Eric Teyssier aux manettes…

Cet historien est le spécialiste du monde romain, Maître de conférences en histoire romaine, il organise des conférences. Également scénariste il est l’un des créateurs de ces journées romaines. Nîmes, à la veille de sa féria, va aussi organiser la “Cité des Dieux” dès ce mois d’aout (8, 9, 11, 12, 13, 15) http://www.arenes-nimes.com

Un principe que TF1 avec “Vis ma vie” a instauré !

On a vu des Italiens, des Autrichiens, des Allemands et des Français. Tous et toutes ont la passion du passé et de ces légions romaines. Mary Bourgade la Maire adjointe pour l’inscription de la Maison Carrée au patrimoine mondial de l’Unesco explique “Nîmes travaille depuis de nombreuses années sur son patrimoine, aujourd’hui les choses avancent, la Maison Carrée va très certainement être inscrite au patrimoine mondial dans les prochaines années, peut être en 2023, mais la décision ne dépend pas de nous !”

Eric Fontaine

 

 

A lire aussi

On a testé “NO FATE Terminator 2” et on a adoré !

NO FATE  Terminator 2, la toute nouvelle expérience immersive hors norme autour du film de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com