Accueil / Sport / Cyclisme / Peter Sagan,ça gagne

Peter Sagan,ça gagne

L’insatiable coureur slovaque, Peter Sagan a remporté sa 3ème étape sur des terrains accidentés, après Seraing et Boulogne sur Mer, il s’impose à Metz au terme d’une étape rythmée par de nombreuses chutes. André Greipel, diminué par une chute se classe deuxième aidé encore une fois par le travail remarquable de ses co-équipiers de l’équipe Lotto-Belisol. Matthew Goss termine troisième de l’étape, une habitude presque.

 

Une cruelle désillusion

Pour beaucoup de coureurs cette étape longue de 205 kilomètres ne restera qu’un mauvais souvenir.
Pour certains, ils peuvent dire adieu à la victoire finale en raisons des nombreuses chutes qui ont secouées le peloton. C’est la chute située à 25 kilomètres de l’arrivée qui fera le plus de dégâts chez les coureurs, Franck Schleck, Pierre Roland, Alejandro Valverde, Janez Brajkovic, Ryder Hesjedal sont à terre et ont perdu entre 2 et 13 minutes sur le vainqueur du jour.
Les écarts sont conséquents car les blessures pour certains coureurs sont assez sérieuses.

 

La traditionnelle échappée.

David Zabriskie, coureur américain de l’équipe Garmin-Sharp lance la traditionnelle échappée au kilomètre 5 malgré un départ très rapide du peloton.il sera rejoint 2 kilomètres plus loin par le belge Romain Zingle de l’équipe Cofidis, présente régulièrement dans les échappées depuis le début de ce Tour 2012.David Malacarne  et Karsten Kroon prendront eux aussi le train des échappés .

L’écart entre les hommes de tête et le peloton sera stabilisé pendant un temps autour des 4 minutes, sous le contrôle de l’équipe RadioShack-Nissan du maillot jaune, toujours sur les épaules du suisse Fabian Cancellara.

L’écart augmentera après une chute survenue dans le peloton au kilomètre 35, mettant à terre des leaders d’équipes tels que Sandy Casar de la Fdj-Bigmat, Jean-Christophe Péraud d’Ag2r La mondiale, Robert Gesink mais aussi le double vainqueur d’étape en 2012 André Greipel.

 

Le Cav se rebiffe

La chute des leaders dans le peloton a profité aux 4 échappés. Leur avance montera au maximum, au kilomètre 72 à 6 minutes et 50 secondes. Les équipes Lotto-Belisol, Lampre-Isd et Orica-GreenEdge organiseront la poursuite, aidées par intermittence par l’équipe Argos-Shimano.

Mark Cavendish avait dit au départ du Tour que le maillot vert n’était pas son objectif principal, info ou intox ?car après avoir remporté une étape, à Tournai, il est présent dans les sprints intermédiaires dans le peloton. Aujourd’hui, il sera battu d’une demi-roue par l’australien Matthew Goss, qui prendra les 11 points restants à attribuer. À ce moment-là, l’avance des fuyards s’est considérablement réduite à 2 minutes et 50 secondes.

 

Chute et re chute

Dans l’unique ascension du jour, la côte de Bruxières classée en 4ème catégorie, située au kilomètre 145, l’américain Zabriskie s’empare de l’unique point en jeux pour le maillot du meilleur grimpeur, toujours sur les épaules du coureur Danois Michael Morkov qui dispose d’une avance confortable avant d’attaquer l’étape amenant les coureurs dans un lieu unique, La Planche des Belles Filles.

Dans cette même ascension, le sprinteur de Lotto-Belisol, André Greipel se retrouvera par terre, une chute qui perturbera le peloton. Greipel de retour dans le peloton, une accélération générale du peloton ne laissera plus aucunes chances aux hommes de têtes, ces derniers ne bénéficieront que d’une minute d’avance dans les 30 derniers kilomètres. 5 kilomètres plus tard, le peloton entamera une partie de bowling avec une chute massive de coureurs dont Franck Schleck, Pierre Rolland, Alejandro Valverde, Ryder Hesjedal qui se lanceront dans une course poursuite effrénée derrière le peloton occupé à reprendre les échappés.

Une autre fin d’étape concernera le coureur américain de l’équipe Garmin-Sharp Thomas Danielson, Davide Vigano, coureur de la Lampre-Isd et le coureur espagnol d’Euskatel- Euskadi Mickel Astarloza.
Ils seront contraints à l’abandon sur blessure.

 

Sagan compte triple

Les 4 hommes de tête seront repris à 3 kilomètres, seul l’initiateur de l’échappé David Zabriskie poursuivra son effort en solitaire jusque la flamme rouge .Comme à chaque étape, le train Lotto-Belisol emmène son sprinteur, double vainqueur d’étape Greipel à la victoire. Peter Sagan, calé dans la roue du « Gorille », faute de disposer d’un poisson pilote capable de l’emmener vers la ligne d’arrivée, n’aura plus qu’à gicler dans les 200 derniers mètres en produisant son dernier efforts et doublant un Greipel affaibli par les chutes.
Greipel, surnommé « le gorille » à cause de sa morphologie impressionnante est privé d’une passe de 3 victoires en 3 jours.

 

Une étape inédite

Demain, pour la 7ème étape longue de 199 kilomètres, les coureurs partiront de Tomblaine, ville étape pour la première fois et arriveront à La Planche des Belles Filles, station de sport d’hiver de 1 100 habitants qui reçoit le Tour pour la première fois également. Les 190 coureurs restants franchiront 2 cols de 3ème catégorie sur des pentes longues de 3,1 kilomètres à 6,4% d’inclinaison.

Comme chaque jour depuis le départ, les différents maillots de leaders n’ont toujours pas changés d’épaules : Fabian Cancellara est toujours en jaune, mais Sylvain Chavanel pourrait bousculer le classement général demain, en s’emparant peut être du maillot de leader du classement général car l’étape est promise à un puncheur.

 

Tejay Van Garderen est toujours en blanc, leader du classement des meilleurs jeunes. Michael Morkov, disposant d’une avance confortable dans le classement des meilleurs grimpeurs.

La vainqueur du jour, auteur d’un triplé conserve son maillot vert et amplifie son avance.

Le dossard rouge, récompensant le plus combatif de l’étape précédente sera porté par l’auteur de l’échappé du jour, David Zabriskie.

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Les selfies avec les Stars Marocaines & Internationales à Marrakech

Un selfie ou égo portrait, pour brosser une définition globale, peut s’appliquer dans un contexte ...

Lire les articles précédents :
Laëtitia Dana, une étoile qui monte

C’est dans l’une des suites du Seven Hotel que nous avons rencontré Laëtitia Dana, une ...

Victoire de Franck CAMMAS sur GROUPAMA 4 à la Volvo Ocean Race.

Il inscrit son nom dans cette course qui reste la plus prestigieuse dans le monde ...

Roman : Double identité de Van Cauwelaert … un ouvrage très controversé !

La littérature contemporaine nous réserve parfois bien des surprises. De jeunes auteurs connaissent le succès ...

Fermer