Sermilik – Là où naissent les glaces

Sermilik – Là où naissent les glaces est un récit complet, de Simon Hureau, paru aux éditions Dargaud, en mai 2022. Une bande dessinée qui présente le récit intime d’un homme qui a quitté la France, pour vivre son rêve, au cœur du fjord  Sermilik, pour devenir un chasseur, au milieu des Inuits.

Sermilik-naissent-les-glaces-dargaudTout est blanc, et au milieu de tout ce blanc, un traineau passe. Quelque part sur la côte Est du Groenland, Max rentre chez lui en traineau. L’homme, avec ses dix chiens, traverse les eaux glacées du fjord, pour rejoindre le village de Tiniteqilaaq. Le froid est intense, la glace est parfaite, les dix chiens en un seul élan permettent au traineau de filer. La chasse a été bonne et la solitude est grandiose. Max semble heureux, le calme est total il savoure la pureté du moment, la concordance des sensations… Un doux frisson de l’accord parfait semble se faire ressentir, en un mot, c’est une fraction de bonheur ! Max est interpellé par une forme sur la glace immaculée. Il pense qu’il s’agit du bout de corde qu’il a perdu à l’aller. Il arrête les chiens, le traineau, descend et plante son ancre. Il remarque que les chiens n’ont pas du tout envie de s’arrêter.

Sermilik-naissent-les-glaces-dargaud-extraitAprès une préface, plusieurs chapitres sont à découvrir, offrant un récit très bien découpé, pour cet ouvrage de 208 pages. La bande dessinée se lit, malgré tout, assez facilement, tellement elle est captivante et intéressante. On y découvre Max, au milieu de nulle part, quelque part sur la côte Est du Groenland. Puis, avec un flashback, on comprend qu’il a quitté Marseille, et que l’envie lui a pris lorsqu’il a ouvert un livre, dans une librairie. L’histoire est donc celle de Max, qui a décidé de vivre son rêve, dans le Groenland, avec ses apprentissages, son intégration dans un petit village de pêcheurs, ses rencontres, ses défis, ses accidents, ses amitiés, ses amours… L’album se veut aussi être une réflexion sur l’identité culturelle, la mondialisation, la modernité, l’enseignement des traditions, à travers un voyage époustouflant et touchant. Le dessin est beau, saisissant, avec un trait doux, des personnages expressifs et des paysages fascinants.

Sermilik – Là où naissent les glaces est un bel album, de Simon Hureau, paru aux éditions Dargaud. Un récit complet intime, fascinant, étourdissant, intéressant, enrichissant, qui est aussi une leçon de vie, un rêve éveillé, une passion partagée, une réflexion sur la modernité, les traditions ancestrales…

Lien Amazon

A propos celine.durindel

A lire aussi

Demain nous appartient : rencontre avec Maud Baecker

Anna Delcourt fait partie des personnages préférés des fans de Demain nous appartient. Depuis le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com