Accueil / Culture / Littérature / BD / DoggyBags, le treizième tome, l’ultime album

DoggyBags, le treizième tome, l’ultime album

Voici déjà la fin de la série DoggyBags,  avec ce treizième et dernier tome, paru aux éditions Ankama, en février 2017. Trois nouvelles histoires autour du frisson, de l’horreur,  du suspense, pour des récits effrayants, déroutants et pourtant captivants…

Un homme se réveille, il a mal à la tête, son crâne est comme sur le point d’exploser, il n’a pas la moindre idée d’où il se trouve. Il ne sait pas comment il est arrivé là! Lorsqu’il était encore flic, quand il venait de boucler une grosse affaire, il allait boire des coups avec ses collègues, souvent le lendemain, il avait la tête en vrac… Il a donc arrêté de boire pour se droguer…doggybags-t13-ankama Il est bâillonné et ses mains sont liées, il est dans une remorque d’un camion, transportant du bétail, il est sous le plancher, et peut voir les bestiaux. Il tente de se calmer, pour tâter sa jambe et prendre dans la couture de son jeans, une fine lame de quelques centimètres. Il parvient à défaire ses liens, à arracher le sparadrap de sa moustache en maudissant l’enfoiré qui lui a mis. A force de patience et de persévérance il parvient à sortir de cette planque…

L’ancien inspecteur va retrouver de vieux démons, des visages familiers, de pères traumatisés,  de veufs perdus… Le flic ripoux semble se trouver au milieu d’anciennes affaires, un guet-apens bien mené, qui fait frissonner. Ce premier scénario est bien mené, inquiétant, avec toujours la dose de folie, de suspense, de tuerie et de sang. Les autres récits sont également bien menés, mêlant parfaitement les différents ingrédients qui font de cette série ce qu’elle est pour ce pourquoi elle est appréciée. Tension, surprises et horreur, pas toujours ou l’on peut l’attendre, arrive à captiver et effrayer, pour découvrir des finals plus ou moins déroutants, inquiétants. Le graphisme est changeant, suivant les histoires, offrant des univers différents et plaisants,  avec des cadrages travaillés, et surtout des tonalités de couleurs choisies, pour ces ambiances oppressantes.

Cet ultime tome de DoggyBags est surprenant, inquiétant et captivant. On ne se lasse de ces histoires sordides, déroutantes, effrayantes, où le pire n’ai pas encore arrivé, les malades pas toujours ceux que l’on croit…

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Les mini-sorcières : deux nouveaux romans et le premier cahier d’autocollants.

Les mini-sorcières sont à retrouver aux éditions Les livres du Dragon d’Or, dans deux nouveaux ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Les fées des fleurs et les portes magiques, un album magnifique

Les fées des fleurs et les portes magiques est un bel album, un livre extraordinaire, ...

JENIFER en concert : « Paradis secret »

Après son quatrième album, Jenifer dévoile son 7ème opus aux sonorités des années 60’s et 70’s ...

Les meilleures recettes – Vite fait, bien fait !

Vite fait, bien fait ! est un livre culinaire, paru aux éditions Larousse, en janvier ...

Fermer