Accueil / Culture / Littérature / BD / Sept nains – Sept mineurs sapent un conte majeur

Sept nains – Sept mineurs sapent un conte majeur

Voici le premier tome de la troisième saison de la série concept 7, Sept nains, ou encore Sept mineurs sapent un conte majeur, paru aux éditions Delcourt, le 16 septembre 2015. Pour cette nouvelle bande dessinée, ce sont Wilfrid Lupano et Roberto Ali qui nous livrent un conte brillamment revisité, parodique…

7-nains-sept-mineurs-sapent-un-conte-majeur-delcourtCe jour-là n’est pas un jour comme un autre au château, c’est l’anniversaire de la fille du roi, alors les sept nains, les sept bouffons et amuseurs à la cour du roi, se hâtent. Alors qu’ils discutent tranquillement et rappelle l’anniversaire de la jeune fille, ils sont rapidement recadrés par la reine, qui leur rappelle que Blanche est la fille illégitime du roi, et qu’elle n’est donc personne ! La reine repart rapidement aux côtés du roi, la vue de ces misérables boules de chair mal agencées la répugne… Le souverain invite tout le monde à table et annonce la fête. Les nains font alors leur entrée, avec des acrobaties, pour ensuite faire une haie d’honneur, et ainsi laisser entrer la belle Blanche. Puis les sept bouffons continue leurs pirouettes et leurs bouffonneries, pitreries, en racontant des bêtises qui font rire toute l’assemblée, jusqu’à une sottise de mauvais goût pour la reine qui se sent immédiatement publiquement humiliée. Elle demande à ce qu’ils soient pendus ! Mais le roi en décide autrement, les sept nains sont bannis…

7-nains-sept-mineurs-sapent-un-conte-majeur-delcourt-extraitLe récit est très plaisant à découvrir, des faits, des personnages rappellent bien évidement le conte original. Ici, les nains, qui étaient les amis du roi, se retrouvent bannis des lieux, loin de la civilisation, dans une cabane au fond de la forêt. Ils sont devenus mineurs et ne trouvent plus rien depuis au moins trois ans. Mais par un heureux hasard, ils vont trouver dans leur galerie, un passage secret qui mène jusqu’à cœur du château, qu’ils ont dû quitter six années auparavant ! C’est par un terrible malentendu, que la reine va vouloir, bien évidemment, tuer Blanche, qui est plus belle qu’elle, et que cette pauvre jeune fille va se retrouver chez les sept nains, plus polissons que jamais ! Quant à la fin de ce conte revisité, elle n’est pas si mal que cela… La bande dessinée est surprenante, amusante et drôle, une adaptation bien ficelée, truculente, qui ne manque pas de piquant et d’amusement, de surprise et de désillusion. Le dessin est dynamique, rond, très expressif, l’ensemble va très bien avec ce type de récit.

Sept nains est une adaptation truculente de ce conte classique, une bande dessinée singulière à découvrir, qui offre humour, fourberie et tragédie. Un conte nullement fantastique, qui est plus terre à terre, vraisemblable, cruel, amusant…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos celine.durindel

A lire aussi

Quand le cirque est venu

Quand le cirque est venu est un album de la collection Les enfants gâtés, des ...

Lire les articles précédents :
Mozambo au Sport Beach Marseille

S'il est UNE soirée que vous ne devez pas rater sur Marseille, c'est bien celle ...

Tour de France 2016 : Carte et parcours

C’est devant un parterre d’invités que Christian Prudhomme, directeur du cyclisme chez A.S.O., a dévoilé ...

Festi’Life : un Festival de court métrage sur le handicap à Marseille

La Ville de Marseille organise la deuxième édition du Festival  international du court métrage sur ...

Fermer