Accueil / Culture / Cinéma / 3ème édition du Festival Phare au théâtre antique à Arles

3ème édition du Festival Phare au théâtre antique à Arles

L’équipe du Festival Phare à Arles

Les débuts d’Art_Court_Vidéo ont pris naissance en 2004…C’est le commencement des promotions à Arles, dans le domaine du 7ème art, version « Short Film ». Depuis, l’engouement ne cesse de s’affirmer, dans la cité Camarguaise, le 4 août le « clap » final, mettait la 3ème édition de Phare dans un cru, plutôt réussi et surement, dans l’affirmation d’une qualité cinématographique exigeante, question palmarès !

Dans les allées du théâtre antique, toutes les nationalités étaient représentées, des Italiens aux Espagnols et aux Anglais, il faut avouer que dans les Bouches-du-Rhône, la cité Arlésienne s’est fait une réputation l’été, en ce qui concerne la photographie et le numérique. La magie des nuits Camarguaises, faisant le reste, sur les gradins millénaires du théâtre antique, les cartes de visite et les petits sourires, autour d’un rosé estival, ont bien fait les choses, au moment venu des projections sur le grand écran…

Cette année, le rendez-vous annuel étant le 2, 3 et 4 août, l’édition sous les étoiles, a permis à ce large public de cinéphiles, de pouvoir applaudir une programmation mature, et surtout riche en originalité, bref, un planning aérien plutôt homogène, qui par chance s’est terminé avec les sons de « Fantazio », que nous avions rencontré quelques années en arrière au Festival d’Aurillac !

Fantazio à Arles au Festival Phare

Primo, le jeudi 2 août, l’entrée en la matière « Fais du Sport » a soulevé le sujet de la danse et des mouvements corporels, tout un débat autour des étudiants en école de photographie d’Arles, qui profitent de ce rassemblement pour échanger, correspondre et surtout s’inspirer des talents projetés. En plus il était question de la « Krump » née en 2000 (à Los Angeles), le tout saupoudré par la musique de Rameau « Les Indes Galantes »; Déjà, le premier soir le niveau du festival est là, bien présent et talentueux.

 

Le vendredi 3 août…C’est un mixte entre Robert Pujade (Spécialiste de l’art photographique) et surtout un partenariat éloquent avec le collectif MP 18 QUEL AMOUR ! Le tout accouplé, si on peut dire avec le studio ambulant de Philippe Praliaud, un vrai enchantement pour le public averti, venu ce soir là nombreux !.

Maud Calmé (archive Phare Arles)

Au final, le samedi 4 août…3 films soutenus par l’Ecole MOPA, plus le live de « Fantazio » sur les images en noir & blanc d’un film ancien, a fait la différence avec ce que l’on peut trouver dans un festival classique de courts métrages, c’est « The Touch of Arles », comme on dit aux Saintes-Maries-de-la-mer, plage des Arlésiens du jour. Maud Calmé la directrice artistique avait le sourire, ce premier week-end du mois d’aout, la 3ème édition a vu un accroissement des Festivaliers, un bon présage pour 2019, en ce qui concerne l’organisation et surtout les sources de financement.

Les récompenses…

Le Phare de Bronze (prix du public) pour « Einstein-Rosen » d’Olga Osorio (2016 Espagne).

Le Phare d’Argent (prix des étudiants) pour « Wave » de Benjamin Cleary (2017 Irlande).

Le Phare d’Or (prix des cinéastes) récompense « La nuit je mens » d’aurélia Morali (2017 France).

Un bilan prometteur, pour ce jeune festival (au théâtre antique), l’année 2018 a permis à l’association de tisser une toile, façon de dire, autour d’un réseau de jeunes cinéastes et passionnés du 7ème art, les bénévoles et le « staff », m’ont fait savoir que la quatrième édition serait vraiment au top « On va diffuser des oeuvres originales, qui feront la part des choses, le caractère humaniste et universel, prédominera, ou bien, le côté romantique, ou encore le côté protecteur de la nature, ou… », clamait une participante autour du verre de l’amitié en cette nuit d’été à Arles. entre temps, vous voulez vous tenir au courant des activités de l’association, tout au long de l’année, ce lien est pour vous http://www.festival-phare.fr

eric fontaine

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Festival D'arc 2018

Châteauroux à l’heure du stage-festival DARC

Depuis Dimanche 12 Août, Châteauroux vit au rythme du stage-festival DARC et ce, jusqu’au Vendredi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Le guide des Castors Juniors, tome 1, Aventures et découvertes

Aventures et découvertes est le premier tome de la nouvelle série, autour des héros Disney, ...

L’encyclopédie des petits – La Ferme

La collection L’encyclopédie des petits, des éditions Larousse, se complète avec La ferme, paru en ...

lestendances.fr
lestendances.fr de Cyril Ouaki : Méfiance avant tout achat ….

Amis acheteurs du web , nous tenons à vous mettre en garde contre tous achat ...

Fermer