Aquarica T2 : La baleine Géante aux Éditions Rue de Sèvres 

Après avoir vu s’échouer un étrange crustacé contenant une jeune fille : Aquarica, venant d’un autre monde, les habitants de la petite ville portuaire de Roodhaven sont contraints de faire expertiser l’animal et comprendre d’où vient cette jeune fille et pourquoi.

Ce tome 2 nous entraîne sur les terres d’Aquarica pour clôturer ce récit fantastique, hommage à la protection de nos océans et au monde marin.

Une aventure incroyable, empreinte de légendes dans un monde que seuls, les marins anciens auraient pu imaginer, à découvrir depuis le 11 Mai 2022 aux Éditions Rue de Sèvres.

aquarica_t_2_cover.jpg
Aquarica Tome 2 © Rue de Sèvres
  • Le décor :

Piloté par Aquarica, le « vaisseau » crabe entraîne Greyford et le lieutenant O’Bryan, à la poursuite de Baltimore et de ces hommes à bord de la tueuse. Il faut absolument les empêcher d’atteindre la « terre natale » de la jeune fille. Cette île éphémère perchée sur le dos d’une baleine géante.  Malheureusement, déjà, au beau milieu du brouillard, l’île apparaît. Baltimore fait armer son baleinier, et tire. Le harpon traverse les chairs de la pauvre bête.  Les eaux deviennent rouges, tandis que le vieux marin et ses sbires débarquent pour continuer leurs méfaits.

Au sein du vaisseau crabe, Aquarica est au plus mal. Elle est comme connectée à cette île-baleine et comprend vite que celle-ci est en souffrance. 

Arrivés aux abords de l’île, elle retrouve sa sœur et son peuple, déjà en alerte. Mais, Baltimore n’est pas le seul danger. L’île et son microcosme sont amenés à disparaître car le cétacé, ainsi que d’autres de ses congénères, dérivent rapidement vers le Nord et le froid

planches-aquarica-2.jpg
Aquarica Tome 2 © Rue de Sèvres
  • Le point sur la BD :

Un tome 2 tout d’abord marqué par la disparition de Benoit Sokal en cours de projet. Et la reprise des illustrations, par le scénariste, François Schuiten qui nous rend un travail similaire en faisant perdurer l’ambiance et l’originalité initiale. 

Aquarica, est un diptyque terriblement humain dont le récit est profondément ancré dans les légendes et les récits anciens de marins. L’univers fantastique est particulièrement sombre. Proche du conte « merveilleux » dont il épouse la structure, en se parant d’une trame plus profonde aux airs écolo. 

Un hommage certain, aux Éditions Rue de Sèvres, à nos étendues d’eau salée, mères de nos vies, de notre écosystème. Des mers qui font la pluie, permettant à l’humain de vivre. Un humain, qu’il soit sur terre ou sur mer, bien que trop assoiffé de guerres, d’exploitation, et de vengeance.

Pour clôturer leur oeuvre, François Schuiten nous propose, en fin de lecture, un carnet de croquis et l’histoire de la genèse d’Aquarica, en guise d’hommage touchant à “une amitié indéfectible” avec Benoît Sokal, son partenaire de travail, disparu en cours de route .

extrait-aquarica.jpg
Aquarica Tome 2 © Rue de Sèvres
  • La conclusion :

Aquarica aux Éditions Rue de Sèvres est un diptyque singulier qui fourmille de références : Herman Melville,  Jules Verne … Un récit qui sent bon les vieilles tavernes. Le whisky. Les peaux burinées par le sel et la vie difficile en mer. Mais aussi, un plaidoyer fantastique ​qui ​résonne en chacun des lecteurs pour son côté bionomique réflexif. 

Une aventure d’une beauté et créativité incroyable par ses graphismes et admirable par son sujet engagé !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Frankenstein-recueil-Junti-Ito-Mangetsu

Frankenstein – Junji Ito

Frankenstein est un recueil de Junti Ito, paru aux éditions Mangetsu, en juin 2022. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com