Accueil / Culture / Littérature / BD / Aspirine Tome 2 : Un vrai bain de sang !

Aspirine Tome 2 : Un vrai bain de sang !

Notre adolescente rageuse « périmée » depuis 300 ans, nous revient dans un tome 2 explosif ! « Aspirine » aux Éditions Rue de Sèvres, cette « vampire » des temps modernes, destinée à vivre une adolescence éternelle, fait une fois de plus couler l’encre de Joann Sfar… ou un flot d’hémoglobine !!!
Venez donc prendre « Un vrai bain de sang » avec elle !! A paraitre le 05 Juin 19.

couverture-aspirine-2
Aspirine : Un vrai bain de sang © Rue de Sèvres

Si vous n’avez pas lu le premier tome, vous ne subirez aucun châtiment particulier ! Chaque tome a sa propre histoire … Mais si vous vous demandez ce qui a bien pu s’y passer, cliquez sur ce lien >> ICI<<

  • Le décor :

Aspirine et sa grande soeur, Josacyne, prennent gentiment leur bain … de sang ! Il faut dire qu’elles en ont des choses à raconter ces deux là avec toutes les aventures qu’elles traversent. Et c’est justement Aspirine qui raconte dans son journal intime, tous les tourments auxquels elles ont eues droit dernièrement ! Et qui les ont plongé dans ce fameux bain.

Après avoir décidé, avec leur petite clique, de se « taper » des trips distrayants de « gens normaux » : prendre un caddie, faire les courses, voler une larve de Dieu … tout ça tout ça, ils ne leur manquaient qu’un pauvre « bougre » pour le parfaire. Et c’est au fin fond de l’Angleterre, qu’Yidgor, leur célèbre associé, est allé le chercher. Enfin, il est allé en chercher plusieurs déjà mais les autres y ont déjà laissé leurs peaux … et leurs âmes !

extrait-aspirine

Mais ce jour là, sur le terrain d’éxécution, Yidgor remarque un des prisonniers. Un de ceux qui a la rage de vivre, même à quelques pas de la potence. Il est là, enchainé aux autres hommes : des enfants, des bourreaux, des adultes … Tous ont déjà souffert tant et plus, les uns que les autres. Et pourtant, ce gars là, enchainé comme une bête, il continue à se battre et à défendre les plus faibles ! Un sacré zozo !
Yidgor le désigne. Le jeune mec se croît sorti d’affaire … déjà qu’il n’avait pas un prénom facile : Dick ! Mais non. Dick ne comprend pas. Il monte quand même sur la potence et clack … c’est le grand trou noir !

extrait2-aspirine

Lorsqu’il se réveille, Dick est dans les bras d’une belle et jeune femme. Allongé sur ses genoux, dans une « Silver Ghost » de 1907 qui roule a vive allure. Il apprend qu’il est un « mort-vivant », qu’on lui a volé son âme, et qu’il va devoir participer à une opération périlleuse !!!

  • Le point sur la BD :

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins mais voilà : on connait déjà la fascination de Joann Sfar pour les vampires, et son attrait pour l’état « d’adolescence » éternelle. (Mais peut être que pour tous les autres hommes, c’est pareil en fait??!!)
Aspirine, son héroïne, son alter-ego, c’est la crème de la crème en matière d’adolescente à la fois pessimiste, nonchalante et désespérée de l’avenir !!!
Avec son régime alimentaire bien particulier, elle continue à nous régaler de ses paroles « philosophiques » et ironiques. Sur la vie, sur le passé, le présent !!! Pas l’avenir, bien sûr, c’est une héroïne à la « No future » !!! On s’aperçoit qu’on l’a découvrait à peine dans le premier tome !!

planche-Aspirine
Aspirine : Un vrai bain de sang-planche © Rue de Sèvres

Dans ce nouvel opus, publié aux Éditions Rue de Sèvres, on la suit plus intimement dans une autre aventure hématique. Sfar met en lumière, de la pointe de son « crayon », des personnages secondaires, pour les passer au premier plan. Et on adore cette plongée dans le temps, qui raconte, de façon détournée, l’Histoire, mêlée des péripéties de la belle ! Une exploration amusante de ce que peut être l’adolescence à l’heure actuelle, avec en toile de fond l’héritage d’un passé qu’on se trimballe sans s’en rappeler vraiment.

  • La conclusion :

Ce tome 2 d’Aspirine aux Éditions Rue de Sèvres, intitulé : « Un vrai bain de sang »  est une comédie dérangeante. A chaque fin de tome, le lecteur pense que c’est la fin, alors que Sfar nous propose seulement le début d’une série « hémoglobinement » philosophique et hilarante  !!!! On attend la « suite » toujours plus déjantée avec impatience et/ou une adaptation ciné !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Liam Gallagher « Why Me ? Why Not »

Liam Gallagher « Why Me ? Why Not » : un hymne à la britpop des 90’s !

Ne rêvez plus. Il n’y aura pas de reformation d’Oasis. Mais que les nombreux fidèles ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Pourquoi choisir des tapis auto en caoutchouc†?

Pour entretenir sa voiture et augmenter sa durabilité, il est essentiel de l’équiper de tapis ...

E-commerce : est-il possible de créer une entreprise sans avoir de locaux ?

Créer une entreprise coûte cher et les jeunes entrepreneurs ont tendance à traquer tous les ...

Tour de France 2019 : L’art de vivre Cochonou dans le cœur du public du Tour de France !

La mythique caravane publicitaire Cochonou sera bel et bien à retrouver une nouvelle fois sur ...

Fermer