Accueil / Culture / Littérature / BD / Carmen de Prosper Mérimée par Benjamin Lacombe

Carmen de Prosper Mérimée par Benjamin Lacombe

Carmen est un beau livre de la collection Métamorphose, des éditions Soleil. Un ouvrage de Benjamin Lacombe, paru en décembre 2017, qui vient sublimer, par son trait caractéristique, l’œuvre de Prosper Mérimée qui a aussi inspiré l’opéra du même nom et mondialement connu.

carmen-metamorphose-benjamin-lacombe-soleilLe narrateur, un archéologue français, est en Andalousie pour éclaircir ses doutes sur l’emplacement de Monda. Il avait loué à Cordoue, un guide et deux chevaux. Ils partaient en campagne avec un ouvrage et quelques chemises pour seul bagage. La plupart du temps, errant dans la partie la plus élevée de la plaine de Cachena, il était harassé de fatigue, mourant presque de soif, brulé par un soleil de plomb. Mais ce jour-là, il aperçut, assez loin du sentier, une petite pelouse verte, parsemée de jonc et de roseaux. Ils arrivaient bientôt près d’un marécage où se perdait un ruisseau, sortant d’une gorge étroite. Ils remontaient pour avoir l’eau la plus fraiche possible. A l’entrée de la gorge le cheval du narrateur hennit, un autre cheval lui répond ! Le lieu où ils se rendaient était superbe, un cirque naturel ombragé idéal. Un homme se reposait déjà dans ce lieu, mais réveillé par les hennissements, il s’était levé, rapproché de son cheval. L’homme jeune, robuste, au regard sombre et fier tenait d’une main le licol de sa monture et de l’autre une espingole de cuivre…

carmen-metamorphose-benjamin-lacombe-soleil-extraitL’œuvre de Prosper Mérimée est à découvrir dans ce bel ouvrage, sublimé par le trait élégant et fin, très particulier, de Benjamin Lacombe. Après une préface de l’illustrateur, qui invite à découvrir Carmen, devenue un mythe, une icône de la pop culture, que l’on retrouve dans les inspirations de divers et grands artistes. Il rappelle que Carmen est une étude sur les gitans et une Espagne disparue. Certains chapitres peuvent être superflus, ou déplacés, mais restent une analyse de l’époque, d’un point de vue scientifique et ethnologique. Le récit présente un pouvoir de séduction, une femme fatale, une tentation délicieuse et mortelle, à travers le personnage de Carmen qui envoûte chaque homme qui croise son regard. La femme fatale prend forme sous le trait délicat et fin de Benjamin Lacombe, prenant des airs envoûtante et surnaturelle. Des illustrations sont faites d’huiles et de gouaches, pour une mise en couleur fabuleuse et captivante, d’autres dessins sont plus simplement faits en encre de chine, mais reste toujours aussi beaux.

Carmen est à découvrir ou redécouvrir dans ce bel ouvrage, œuvre particulière et fascinante, mise en valeur sous le trait fin et subtil de Benjamin Lacombe, qui offre de belles illustrations à admirer, tout au long de la lecture…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Mon boss – Quelle plaie !

Mon boss est une nouvelle série pleine d’humour grinçant, des éditions Bamboo, que débute avec ...

Lire les articles précédents :
Fondu au noir, la nouvelle création d’Ed Brubaker et Sean Phillips

Fondu au noir est un thriller hollywoodien, une bande dessinée qui offre un récit complet ...

Manga/ Re:Monster tome 3, les Gobelins sont de retour !!

…Et ce, depuis le 17 Novembre 2017, aux Éditions Ototo !!! … Vous avez raté la ...

achat-voiture-accidentée-en-panne
Faites enlever votre voiture en panne ou accidentée par l’équipe de rachat-voiture.fr

Vous avez une voiture qui ne sert à rien dans votre garage ou parking ? ...

Fermer