the recommended order of tasks in preparing a research proposal is pictures for creative writing stimulus university of kentucky creative writing faculty mfa creative writing university of virginia essay help others need dissertation help

God Country – ​La légende d’une famille chez Urban Comics​

God Country aux Éditions Urban Comics, nous raconte l’histoire incroyable d’une famille. ​Roy Quinlan s’occupe tant bien que mal de son père, Emmet, atteint de la maladie d’Alzheimer. Son couple est souvent mis à rude épreuve. Supporter un tel malade n’est pas chose aisée. 
Mais, un jour, l’inimaginable se produit : lors d’une tempête incroyable, Emmet Quilan se voit “choisi” par une épée aux pouvoirs infinis. Dès lors, sa mémoire lui revient.
Mais, qui dit pouvoirs infinis, dit grandes responsabilités ….
​Récit complet, +15 ​
god-country-jpg
God Country © Urban Comics/ Collection Urban Indies
  • ​Le décor :

Il y a cette histoire qu’on se transmet dans ma famille depuis des générations …
Ouest du Texas, une maison loin de tout. Roy Quinlan arrive en trombe sur le domaine de son père, où il vit depuis le début de la maladie, avec sa femme et sa fille. Déjà, devant la porte, le shérif les attend. Emmet, son père, atteint de la maladie d’Alzheimer, a encore fait des siennes. Récupéré sur la nationale par le shérif, se sentant agressé, il s’est déchainé sur un des hommes.
Malgré les conseils du shérif afin de lui trouver un endroit où il pourra être sous surveillance, Roy, ne veut rien entendre. C’est son père, il veut s’en occuper malgré les difficultés.
Même son couple est entrain de battre de l’aile. Sa femme n’en peut plus des crises répétées et violentes de celui-ci, et leur petite est effrayé par ce grand père qui devient souvent complétement fou …
Partagé entre sa famille et son père, il doit faire un choix. Sa femme est sa fille feront un break ailleurs.
Mais, ce soir là, une tempête phénoménale se déclare précipitant tous les protagonistes de l’histoire dans un marasme auquel ils n’auraient jamais cru assister …
god-country-urban-comics
God Country © Urban Comics/ Collection Urban Indies
  • Le point ​sur le comics

Ce comics est un OVNI, hybride entre incroyable légende et réalité/drame. Donnie Cates choisit de ​dédier son God Country aux Éditions Urban Comics,​ ​à son père dès les premières pages. Aussi, ​cette histoire​ prend tout son sens quand on comprend qu’elle est​ plus humaine​ et réelle​ que fantastique. ​Comme une légende oubliée, ​un narrateur nous explique le pourquoi du comment. ​L’ambiance prend de suite un air mystique. Bien loin du comics “blockbuster”, le récit est avant tout, le parcours d’un homme malade ayant oublié tout son passé et sa famille. Il se bat grâce à Valofax, son cadeau divin, pour garder sa “vie”.​ Un combat de tous les jours contre le mal. ​
Malgré la trame fantastique donnée par ​un​ rapport humain/dieu, on reste quand même sur ​un récit dramatique évoquant ​les aléas de la maladie d’Alzheimer, et le rapport affectif père/fils très fort.
Les illustrations​ ​​de Geoff Shaw sont explosives et magnifiques, et les jeux d’ombres​, que Jason Wordie nous propose​ sur les visages des personnages​,​ accentuent les expressions et les ambiances.
god-country-urban-comics-extrait
God Country © Urban Comics/ Collection Urban Indies
  • ​L​a conclusion

​Comme je l’ai déjà ​annoncé plus haut,​ God Country aux Éditions Urban Comics est un OVNI de la sphère indé ! Je suis encore sous le choc et en pleine réflexion en l’ayant refermé. ​Totalement ​touchée/coulée. ​Le sujet. Le déroulement​ de l’action​. La maladie. Les dialogues. Le rapport ​filial. Tout ​touche profondément​ le lecteur et le​ bouleverse​. ​Les auteurs signent ici, un hommage à toutes les familles “compliquées” , mais surtout aux rapport père/fils. ​Ce sera donc mon premier gros coup de cœur (qui pleure) du mois. Je le conseille ​vivement, ​aux ​personne qui veulent commencer ​à lire ​du comics​ !​

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Jusqu’au 2 octobre, Michel Boujenah fait ses adieux aux Magnifiques au théâtre Anthéa d’Antibes

Jusqu’au 2 octobre, le théâtre Anthéa d’Antibes présente Les adieux des Magnifiques de Michel Boujenah. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com