La sorcière aux champignons tome 3 aux Éditions Glénat Manga

Un shojo médiéval fantasy où l’on suit le destin de la sorcière aux champignons. Loin de tout, recluse, elle vit en compagnie de ses animaux, et vend pour quelques sous, ses onguents magiques au village. Depuis que le jeune Lisl est apparu dans sa vie, c’est un tout autre combat qu’elle mène à présent.

Un conte mêlant poésie et noirceur dont le tome 3 est publié aux Éditions Glénat Manga depuis le 21 septembre 22. (+12)

sorcière-champignons-couv.jpg
La sorcière aux champignons tome 3 © Éditions Glénat Manga
  • Le décor :

Un jeune garçon assis sous un arbre dans la forêt…

Depuis que Lisl est apparu, blessé dans la vie de Luna, tout à changé. D’une vie de solitude et de différence, où tout le monde la craignait, la jeune sorcière tient à présent plusieurs rôles importants. Elle est comme une mère, et formatrice pour celui qui détient un gros et lourd secret, sans le savoir.

Aussi, ce jour-là, Lisl s’entraîne à maîtriser sa magie. En tant qu’apprenti de celle qui lui a sauvé la vie, il se doit d’être le meilleur. Et Luna ne se gêne pas pour être très sévère avec lui. Il doit impérativement consigner tout ce qu’il apprend et tout ce qu’il fait dans un journal.

Claude, le corbeau de malheur, grincheux et négatif, comme à l’habitude, est toujours là pour lui rappeler combien il est ridicule !!!! Mais Lisl n’en a que faire. Tout ce qu’il a, il le doit à la sorcière.

Il se rappelle encore qu’il y a un an, il se réveillait d’un long sommeil au milieu du salon entouré de Luna, de Claude et des animaux. Mais rien, aucun souvenir avant cela. Tout ce qu’il se souvient, c’est que lorsqu’il a prononcé son nom, une aura inquiétante a fait son apparition. Tout le monde l’a ressenti. Aussi, on lui a défendu de le prononcer à nouveau. Et on lui en a donné un autre : Lisé. Même si c’est un prénom féminin, il doit impérativement s’en servir.

Car cet enfant n’est pas comme les autres. Et Luna se bat pour que le destin qui lui est attribué ne devienne pas une réalité. Il est l’enfant maudit. Celui par qui viendra la ruine

sorcière-champignons-planches.jpg
La sorcière aux champignons tome 3 © Éditions Glénat Manga
  • Le point sur le manga :

Si tu as raté les tomes précédents, clique sur les liens >> TOME 1    TOME 2

La sorcière aux champignons est un récit révélé par ses couvertures !!! Elles présentent toujours des graphismes naïfs d’une délicatesse adorable. Des couleurs douces et réconfortantes. Et les champignons y sont représentés en relief, et entièrement pailletés. Elles laissent place à notre imagination, se projettent dans une histoire magique et toute kawaï. ! Pourtant, si l’on y regarde de plus prêt, on s’aperçoit que les plantes et les champignons qui y sont représentés sont particulièrement venimeux !!! C’est un beau résumé de cette série parue chez Glénat, en trois tomes à présent : poétique, douce, dangereuse.

Dans ce troisième tome Tachibana Higushi fait un fort parallèle entre la douceur de vivre accompagnée (et plus dans une solitude infinie) et la terreur de perdre un être cher et de le voir se transformer en ce qui pourrait être un monstre. On a un combat entre le bien et le mal, avec les inquiétudes qu’il comporte, mais surtout, cet espoir sous-jacent que les personnages emploient pour changer la direction d’un destin qui semble tout tracé. Et cet amour « maternel », cet attachement spécial que développe la protagoniste principale, à l’égard de son protégé.

  • La conclusion :

La sorcière aux champignons aux Éditions Glénat, se démarque toujours par son paradoxe : naïveté littérale. Graphismes charmeurs évoluant à chaque nouveau tome. Personnages extrêmement attachants. Et, cette trame de fond comportant la « chasse aux sorcières », le combat contre la noirceur de l’âme et les sentiments mitigés de chacun.

Un bien joli et inquiétant contraste qui s’affirme encore plus dans ce troisième tome, où l’auteur nous gâte une nouvelle fois avec ses pages explicatives et ludiques, comme intermède entre chaque chapitre. 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Première personne du singulier d’Haruki Murakami

Première personne du singulier est le dernier livre d’Haruki Murakami paru le 5 janvier 2023 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com