5 jours de la vie d’une femme d’Evelyne Dress paru aux Ed. Glyphe

Les excellentes Editions Glyphe présentent le nouveau roman d‘Evelyne Dress : 5 jours de la vie d’une femme, un récit tendre, écorché, revigorant, une pure réussite littéraire !

5 jours de la vie d’une femme

L’argument du roman :

A 70 ans, la plupart des femmes ont derrière elles une vie bien remplie : un mariage raté, des enfants décevants, une ménopause qui a tout chamboulé, un miroir qui leur rappelle que le temps a passé.

Eva, 70 ans et divorcée, n’échappe pas à la règle ! Elle se retrouve seule la veille de Noël. Plutôt que de ressasser l’ingratitude de sa progéniture, elle jette quelques fringues dans une valise, dévale ses cinq étages, hèle un taxi.
À Orly, elle prend un billet d’avion pour Biarritz et réserve une chambre au prestigieux Hôtel du Palais. Une folie.
Elle ne parvient pas à croire que sa jeunesse s’en est allée et voudrait encore séduire. De préférence un homme jeune.

Qui a dit qu’une femme de 70 ans n’avait plus de libido ?

Quelques mots sur l’auteure :

Evelyne Dress  est actrice : Et la Tendresse ? Bordel !, réalisatrice : Pas d’Amour sans Amour, écrivain : Pas d’Amour sans Amour, La Maison de Petichet, Les Tournesols de Jérusalem (Prix des libraires de Normandie), Le Rendez-vous de Rangoon.

Pour Les Chemins de Garwolin son cinquième roman, elle est partie du postulat qu’on ne sait rien de la vie de nos parents et qu’en disparaissant ils nous laissent démunis. 5 jours de la vie d’une femme est son septième ouvrage.

Mon avis de lectrice :

Dès que j’ai vu la superbe couverture du nouveau roman d’Evelyne Dress : 5 jours de la vie d’une femme, j’ai compris que ce récit allait être très personnel. J’en ai abordé la lecture avec un sentiment de bienveillance et de curiosité pour découvrir cette nouvelle histoire que nous conte cette talentueuse auteure que j’admire énormément. J’ai été charmée par le personnage principal : Eva, une femme tiraillée entre ce qu’elle estime bon de faire, et l’étincelle de fantaisie qui peut pimenter sa vie. Elle se rend compte que c’est en cassant les codes, en dépassant sa peur de l’inconnu, qu’elle va véritablement se rencontrer elle-même.

Le style épuré et fluide d’Evelyne Dress est un pur bonheur à lire. Les pages se tournent toutes seules. J’ai adoré le subtil équilibre entre introspection, dialogues et action. On ne s’ennuie jamais, les pointes d’humour sont adorables et j’ai apprécié les discrètes allusions à sa vie et à ses livres. J’ai beaucoup aimé le final absolument inattendu qui m’a donné à penser différemment dans ma propre vie : et si l’idéal que l’on recherche si ardemment est en vérité à portée de main ? Ce message fort d’espoir et de confiance est un véritable baume à nos cœurs.

5 jours de la vie d’une femme d’Evelyne Dress paru aux Editions Glyphe est un hommage à la féminité qui se transforme mais ne disparait pas au fil des années. Je vous conseille vivement cette lecture sensible, douce et poétique qui vous sortira l’espace d’une lecture de votre quotidien. Merci Evelyne pour ce très beau roman ! Belles lectures.

A propos alissash

A lire aussi

Festival de Cannes J2 : Tom Cruise à l’honneur

Pour ce premier jour de la compétition, le Festival présentait deux films : Le Otto montagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com