Accueil / Santé / Soigner l’infection de l’ongle incarné

Soigner l’infection de l’ongle incarné

Il arrive que la surface de nos ongles présente, pour diverses raisons, des fragilités. Lorsque ces fragilités conduisent à des fractures, de très minces morceaux d’ongles se logent dans l’épiderme et finissent par provoquer des inflammations des zones en question. Ces inflammations produisent la sensation désagréable et bien connue de l’ongle incarné.

soigner ongle incarne

Étiologie de l’ongle incarné

Il est très probable que les causes de survenue de l’ongle incarné soient multifactorielles et en grande partie inconnues. Toutefois, on peut isoler plusieurs raisons qui peuvent amener au développement de cette pathologie. Au premier rang d’entre elles, on trouve notamment la prédisposition familiale et le terrain génétique favorable qui modifient la composition de l’ongle et le rendent plus friable. L’utilisation d’une paire de chaussures inadaptée ou un mauvais soin apporté à la taille de l’ongle peuvent également être en cause. D’autre part, on sait que certains traitements lourds comme certains autres affections entraînent l’apparition des ongles incarnés. C’est le cas des traitements antirétroviraux ou des arthrites chroniques. Enfin, la conformation de l’ongle en elle-même est un facteur de risque : un ongle aux cuticules nombreuses est un ongle plus à risque qu’un autre.

À quoi reconnaît-on le développement d’un ongle incarné ?

Le tableau clinique habituel de l’ongle incarné est bien connu et se compose de quelques caractéristiques aisément reconnaissables. L’apparition de tout ou partie de ces différents symptômes peut faire envisager de prendre rendez-vous pour une consultation chez st-charlespodiatrie.com. Ainsi, on observe deux types incarnations :

– Une incarnation latérale dans laquelle le repli dermique sur le côté de l’ongle est sensible à la pression et rend la marche pénible.

– Une incarnation antérieure dans laquelle l’ongle pénètre dans la chair au bout du pied si bien qu’il devient impossible de le couper. Dans ce ce cas, l’ongle nécrosé finit par se détacher seul.

Dans les deux cas, on peut noter la présence d’une douleur vive, irradiant le pied, d’une rougeur accompagnée d’un gonflement de la zone affectée traduisant l’inflammation. Ces symptômes peuvent annoncer la formation d’un panaris, sorte d’abcès nécessitant souvent une immobilisation du pied voire d’un érysipèle.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Un hiver en pleine forme avec les produits à la propolis

Le laboratoire Ladrôme propose, entre autres produits de santé et bien-être, tout ce qu’il faut, à ...

Lire les articles précédents :
LE LIVRE DE LA JUNGLE au cinéma le 13 avril

LE LIVRE DE LA JUNGLE est une toute nouvelle aventure en prises de vues réelles ...

Présentation de l’équipe Cofidis 2016 à Roubaix

L'équipe Cofidis a assuré la présentation de son nouvel effectif au Vélodrome de Roubaix, ce vendredi 22 ...

Coup double pour Sepulveda au Tour de San Luis

Eduardo Sepulveda a fait coup double hier au Tour de San Luis. L'argentin ouvre ainsi le ...

Fermer