Accueil / Sport / Cyclisme / Millar, 9 ans après

Millar, 9 ans après

David Millar  remporté ce vendredi, sa 4ème étape sur le Tour de France.il s’impose au sprint devant le français Jean-Christophe Péraud. Une victoire britannique pour rendre hommage à Tom Simpson décédé il y a 45 ans sur les pentes du Mont Ventoux.

 

La sortie de Moncoutié

L’étape la plus longue du Tour (226kilomètres), disputée aujourd’hui reliait Saint-Jean-de-Maurienne à Annonay Davézieux. Les tentatives d’échappées sont nombreuses en début d’étape, notamment celles de la part des coureurs français Sylvain Chavanel et Cyril Gautier. Au kilomètre 14,Kritijan Koren lance une échappée qui comptera 19 coureurs, confrontés à l’ascension du col du Grand Cucheron, le groupe de tête passera avec 1 minute et 40 secondes d’avance sur le peloton. Au sommet, le groupe a perdu presque la moitié de son effectif et de son avance au chronomètre : le coureur de l’équipe Astana passe en tête suivi de près par 10 coureurs : Popovych, Gautier, Koren, Millar, Péraud, Bouet, Edet, Gusev, Vorganov et Sorensen avec une avance de 53 secondes.

La première ascension a été utilisée par le coureur de l’équipe Cofidis, David Moncoutié pour sortir du peloton. L’offensive la plus convaincante est celle de Rui Costa, qui sera repris par le peloton. Le coureur de l’équipe Cofidis chute lourdement peu après la bascule au kilomètre 38. Il quitte son dernier Tour sur abandon.

 

Sagan chassé

Dans l’ascension du col du Granier, le groupe de tête se divise à nouveau. Kiserlovski prend le maximum de points, accompagné de Millar, Péraud, Gautier et Martinez. Le peloton se réduit à une trentaine de coureurs. Le maillot jaune, Bradley Wiggins place une accélération dans le dernier kilomètre, sans réelle conséquence, puisqu’un regroupement s’opère dans la descente.
Les échappés qui n’ont qu’une avance d’une minute et 5 secondes roulent sous la menace d’un groupe de contre-attaque formé autour de Peter Sagan, le porteur du maillot vert, lancé dans la descente. Le coureur slovaque récupère quelques coureurs issus du groupe d’échappés, dont son co-équipier a la Liquigas, Koren, mais il n’arrivera pas à rejoindre la tête de course. L’équipe Orica-GreenEdge prendra la chasse du coureur slovaque qui réintégrera le peloton accompagné de ses associés à hauteur du ravitaillement au kilomètre 108,5.

 

L’échappée libre

Comme chaque jour en fin d’étape, l’équipe Sky prend les commandes, sans réelle volonté de mener la poursuite. Au kilomètre 119, Gautier, Martinez, Millar, Péraud et Kiserlovski possèdent un avantage de 5 minutes et 50 secondes. L’avance atteindra même 13 minutes alors qu’il ne reste que 50 kilomètres à parcourir jusqu’à Annonay. À 15 kilomètres de l’arrivée, l’avance est toujours de 10 minutes et 30 secondes au passage du peloton. L’explication pour la victoire d’étape ne commencera qu’à 4 kilomètres de l’arrivée, avec une attaque d’Egoi Martinez. Jean Christophe Péraud répliquera à 2,5 kilomètres de l’arrivée. Le coureur d’Ag2r-La Mondiale est marqué à la culote par David Millar. Un sprint lancé dans le dernier kilomètre départagera les deux hommes à l’avantage du coureur britannique. Péraud se cale  dans la roue du coureur de l’équipe Garmin. Le sprint sera lancé dans les 250 derniers mètres. Millar franchira la ligne en tête. 8 minutes plus tard, la bataille pour la 6ème place opposera Matt Goss et Peter Sagan, mais l’australien prend le dessus dans les 100 derniers mètres mais sa trajectoire irrégulière le fera disqualifier par les commissaires de course.

A propos AnthonyJ

A lire aussi

the-wild-immersion-realité-virtuelle-VR

The Wild Immersion – La Réalité Virtuelle au coeur de la faune sauvage

The Wild Immersion (Immersion Sauvage) Une expérience de réalité virtuelle qui vous téléporte au plus ...

Lire les articles précédents :
« Baignade et navigation : pensez sécurité ! »

A l'occasion de ce début de l'été France Net infos et France Net Infos Tv ...

Transat Québec St Malo j-15

Moins de quinze jours avant le grand départ du 22 juillet prochain, la Ville de ...

Planète Sauvage : Une destination incontournable lors de vos tribulations cet été.

Vous rêvez d’exotisme, d’animaux dans la savane, de safaris dans la brousse mais malheureusement la ...

Fermer