Accueil / Sport / Prince de Bretagne, cap sur Miami

Prince de Bretagne, cap sur Miami

Aujourd’hui vendredi, en milieu de matinée, l’équipage de Match-Racing féminin portant les couleurs de Prince de Bretagne s’envolera en direction de Miami, aux Etats-Unis. Julie Bossard, Pauline Chalaux et Nolwenn Combeaux font, en effet, partie des trois équipages tricolores sélectionnés pour la Rolex Miami ORC dans leur discipline. L’épreuve comptant pour la coupe du monde ISAF débute lundi prochain et va rassembler au total pas moins de 700 athlètes et près de 50 nations durant une semaine au sud de la Floride.


Après un hiver d’entrainement studieux, notamment à Saint-Quay-Portrieux, les filles du team Prince de Bretagne s’apprêtent aujourd’hui à se confronter aux meilleurs équipages mondiaux de Match-Racing féminin à l’occasion de la Rolex Miami ORC, épreuve d’ouverture de la saison 2011. « Nous risquons d’avoir quelques surprises car nous n’avons plus rencontré nos adversaires depuis le mondial de la série en septembre dernier. Nous ne connaissons pas les points sur lesquels elles ont travaillé cet hiver et donc comment elles ont progressé les unes et les autres. De notre côté, nous avons beaucoup bossé la conduite au vent arrière. Cette semaine en Floride va être l’occasion d’évaluer tout le travail accompli, de voir s’il porte ses fruits », détaille Julie Bossard.

« Etre dedans d’entrée de jeu »

Pour elle et ses deux équipières, le pari, à Miami, est de parvenir à atteindre les quarts de finale. Un objectif ambitieux au regard de la concurrence mais les filles du team Prince de Bretagne affichent une courbe de progression constante qui laisse augurer de très jolies choses. « Pour chaque régate à laquelle nous participons, notre état d’esprit reste le même : finir le plus haut possible. En Floride, nous ne connaissons pas le plan d’eau mais avant le début de l’épreuve, nous allons pouvoir échanger sur ses spécificités avec les membres de l’équipe de France olympique (470, Laser…) déjà sur place depuis une quinzaine de jours et ainsi prendre un maximum d’informations » ajoute Julie. Avec Pauline et Nolwenn, elle aura également deux jours de « practice », samedi et dimanche, pour prendre ses marques sur le site – réputé peu venté à cette période de l’année – mais aussi sur le bateau (Elliott 6) avant d’entrer dans le vif du sujet, lundi. « Il faudra réussir à être dedans d’emblée, à gagner des matches d’entrée de jeu. Car contrairement aux régates classiques, une épreuve comme celle de Miami se joue par poules. Nous disputons entre trois et quatre matches par jour. Cela ne laisse quasiment aucune chance de se rattraper ensuite. » À suivre donc.

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape Bryan Coquard s’est imposé ...

Lire les articles précédents :
Grégoire en tournée : interview

Après avoir vendu plus d'un million d'albums (Toi+Moi), Grégoire a sorti le 15 novembre dernier son second opus intitulé Le...

Monsieur 100 000 volts sur scène

Ophir ne tient pas en place. Ce monsieur 100 000 volts déploie sur scène une énergie hors du commun et...

Un cap pour le FIL

Chaque année le Festival Interceltique de Lorient crée un nouveau visuel, en rapport avec le pays, ou la région, invitée...

Fermer