Accueil / En Région / Puggy à Anzin : De la pop d’orfèvre !

Puggy à Anzin : De la pop d’orfèvre !

La saison 2013-2014 du théâtre d’Anzin débutait vendredi avec la 2e édition du festival des Scènes Sonores. En guise d’ouverture de cette 2e édition, c’est le groupe « belge » Puggy qui a ouvert les hostilités.

Puggy-Anzin_2

Pour ceux qui ne connaissent pas déjà, Puggy, c’est un trio cosmopolite composé du chanteur-guitariste anglais Matthew Irons, du bassiste français Romain Descampe et du batteur suédois Egil « Ziggy » Franzén. Leur rencontre s’étant produite en Belgique, ils se sont logiquement intitulés groupe belge. Ils sont jeunes, l’esprit clair et pratique, le style bien assuré. Puggy, c’est de la très bonne pop-rock, fraîche, à la fois très rythmée et légère comme tout !

En première partie, nous assistons à la prestation de Ben Van Looy, le chanteur du groupe «Das Pop » qui a décidé de se lancer dans une nouvelle carrière en solo. Son style crooner romantique n’est pas déplaisant et sa bonne humeur est communicative.

Puggy-Anzin_1

Après cette sympathique introduction, le concert peut enfin débuter. Le théâtre d’Anzin est plein à craquer et le public prêt. Les tubes du dernier album « To Win The World » mais également des morceaux du précédent «  Something You Might Like » se succèdent dans une belle fluidité tout en produisant leur effet euphorisant. De sa voix pure et douce, entre deux jolis textes anglais, Matthew Irons s’adresse au public dans un français parfait. Les 700 personnes présentes dans la salle dansent, claquent des mains et sautillent à la moindre incitation lancée par Matthew.

Puggy-Anzin_4

Comme son nom l’indique, Puggy a quelque chose de bondissant, de joyeux et de très frais. De la pop-rock entraînante, dansante, mais qui peut aussi se siffler tout doucement. Les Puggy sont des touches-à-tout. Matthew manie avec dextérité sa guitare électro-acoustique mais joue aussi du clavier et des percus. Ziggy est un super batteur qui arrive à jouer du clavier en même temps qu’il frappe sur ses fûts et qu’il donne de la voix. Romain quant à lui se consacre essentiellement à la basse mais propose tout les jeux possibles : slap, médiator et doigts. Il fait également office de choriste. Bref, des bêtes de scène…

Ce concert fût une trop belle occasion de reprendre une bonne dose de bonne humeur et de bonne musique. Puggy c’est une machine de guerre taillée pour la scène, avec un truc que beaucoup de zikos anglais, aussi surdoués soient-ils, oublient : ils communiquent avec le public, et ont le sourire.

Puggy c’est du bonheur en barre, de la pop d’orfèvre !

Live report : Puggy au théatre d’Anzin (11/10/2013)
Par Dominique WIBAUT

A propos Agence

A lire aussi

Le Parc Zoologique de Paris célèbre Halloween en 2018

Du 20 octobre au 4 novembre 2018, le Parc Zoologique de Paris célèbre Halloween. Une ...

Lire les articles précédents :
Star Wars: Les secrets de la Galaxie

L'incroyable saga de George Lucas ravit l'imagination de millions de spectateurs depuis 1977. Phénomène culturel ...

Sébastien Vettel vainqueur du GP de F1, signe sa 9° victoire de la saison.

Doublé des Red Bull à Suzuka au Japon.Malgré sa victoire, Sébastien Vettel ne sera pas ...

Présentation de la nouvelle extension pour Magic L’Assemblée : Theros

A l’occasion de la sortie de la nouvelle extension, Theros, Wizard of the Coast (WOTC ...

Fermer