Le premier miracle, le premier tome

Le premier miracle est un diptyque, des éditions Glénat, qui débute avec ce premier tome, paru en novembre 2021. Une bande dessinée de Didier Convard et Olivier Brazao, une adaptation du roman de Gilles Legardinier, qui entremêle habilement fiction et faits historiques.

le-premier-miracle-t1-bd-glenatDans le Montana, dans une villa privée, avec héliport, monsieur Kuolong reçoit un certain Nathan. Il explique qu’il rêvait de le rencontrer à nouveau, depuis cette soirée à la National Gallery à Londres. Nathan explique que c’est réciproque. Il se souvient qu’ils ont longuement discuté autour de la toile exceptionnelle de John Constable. Monsieur Kuolong affirme qu’il s’intéresse à la culture, les connaissances artistiques et au jugement de Nathan. Aussi, tant de qualité l’a impressionné. Nathan affirme que de son côté, il a été appâté par la soi-disant remarquable collection privée de son hôte. Monsieur Kuolong explique qu’il aimerait tellement que Nathan travaille pour lui, aussi il veut lui montrer un artéfact de grande valeur. Ils descendent tous les deux dans une pièce secrète, passent devant de fabuleux tableaux inestimables. Puis, ils pénètrent, tous les deux, dans une salle inviolable.

le-premier-miracle-t1-bd-glenat-extraitBenjamin Horwood voit ses vacances prendre une mauvaise tournure, lorsque Karen Holt, agente du MI6, vient lui demander brusquement de l’aide. En effet, les deux héros vont mener une curieuse affaire ensemble, suite à la mort d’un professeur, de différents lieux pillés et d’artéfacts disparus. L’adaptation du roman de Gilles Legardinier entremêle toujours bien la fiction aux faits historiques, permettant d’offrir une enquête captivante et bien menée. Ainsi l’aventure ésotérique présente une affaire fascinante, dans les arcanes de l’histoire, entre pouvoir, magie et croyance. Les éléments se mettent en place, petit à petit, dans cette bande dessinée qui présente deux héros différents, mais qui se complètent bien. Le récit est rythmé, entre moments de découvertes et révélations, avec un peu d’action et de suspense par moments. Le dessin est moderne, précis, soigné, avec des personnages expressifs, ainsi qu’un découpage plaisant.

Le premier miracle est un diptyque des éditions Glénat, qui débute avec ce premier tome. Un album bien mené, adapté du roman de Gilles Legardinier, qui présente une aventure ésotérique captivante, entre fiction et faits historiques, une enquête inquiétante à l’ampleur mondiale.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com