Mutafukaz 2 #1 : Retour à Dark Meat City ?? – Éditions Rue de Sèvres

Les événements explosifs qui se sont déroulés à Dark Meat City il y a un bail, semblent complètement oubliés ! Dans ce premier tome de Mutafukaz 2, Vinz et Angelino vivent maintenant une vie dés plus ordinaire, sept ans après les faits. Mais, le soir de la fête japonaise marquant la moitié de l’été, dans le restaurant Moshi Sushi, un bande de dégénérés débarquent et arrosent toute l’assistance. Un carnage total que Vinz ne va pas laisser passer !

Un premier tome, dans la pure tradition label 619, pour un Mutafukaz 2 napalmé à foison.Disponible depuis le 26 Janvier aux Éditions Rue de Sèvres.

MFK_2_COVER.jpg
Mutafukaz 2 #1 © Rue de Sèvres © Label 619
  • Le décor :

Chine, base de décollage aérospatiale …

La première fusée chinoise décolle sous un tonnerre d’applaudissements. La Chine est en passe d’entrer dans l’histoire spatiale en posant son premier engin sur la face cachée de la lune. Arrivé sur place, le balai spatial commence, comme un film au ralenti où tout le monde retient son souffle. Séparation du satellite. Allumage de feu. Dépose du satellite en orbite … Soudain, un éclair rouge apparaît. Il semble que le satellite ait été réduit en pièces. 

Les flashs spéciaux envahissent les chaînes de télévision, suite à ce « lunar incident », laissant chacun à sa propre explication. Et chaque scientifique à ses spéculations.  Pourtant, à la maison blanche, lors d’une réunion extraordinaire, tout le monde sait ce que cela signifie. Les « Machos » sont encore en activité et se terrent !! Ou, peut être pire, ils ont envoyé leurs espions sur Terre afin d’obtenir des informations et d’infiltrer les réseaux. Une solution nucléaire est envisagée pour détruire la Lune. Mais, après réflexion, tout le monde comprend que c’est une mauvaise idée

Un peu plus bas … Dark Meat City. Réjouissances du « Natsu Matsuri » …

Vinz a repris son boulot de livreur, cette fois, au Moshi Sushi, un petit resto Japonais dans le quartier de Little Tokyo. Maintenant, il apprécie plutôt bien la ville, sa petite vie ordinaire et aussi, la minette de l’accueil ! Et aujourd’hui, le quartier est en fête ! Pendant qu’il est aux toilettes, le feu d’artifice commence dehors. Des crépitements, du bruit, il est tant qu’il reprenne ces livraisons. Mais, soudain, des balles traversent la porte des chiottes et le propulsent au sol … Le début de nouvelles embrouilles …

MFK_2_planches.jpg
Mutafukaz 2 #1 © Rue de Sèvres © Label 619
  • Le point sur le Comics :

Que c’est bon de retrouver DMC et ses deux têtes brûlées !! Run s’éclate et nous éclate à nouveau dans ce nouvel opus de Mutafukaz chez Rue de Sèvres, bien loin des événements passés. On se retrouve sept ans plus tard. Mais, il semblerait que nos protagonistes attirent le mauvais œil. Le scénario part vite en vrille, à partir d’une fake news, pour nous rebalancer dans la fuite maladroite de Vinz et Angelino. Nous qui pensions que c’était un retour sur Dark Meat City, on se retrouve plutôt sur le départ !

Un road-trip bavard et barré, qui prend des airs de vacances improvisées sur les routes californiennes, où les personnages principaux vont régulièrement tomber sur des « os ». Mais aussi et très probablement sur un pote perdu depuis des années ! 

Les graphismes alternent entre explosions, espace, et désert puant la conscience collective, nu et naturelle  !! Si vous n’êtes pas habitué au côté barge et excessif, si cher à Run, vous n’êtes pas prêt à suivre Vinz et Angelino dans cette nouvelle aventure ! 

MFK2_extrait.jpg
Mutafukaz 2 #1 © Rue de Sèvres © Label 619
  • La conclusion :

Mutafukaz 2 aux Éditions Rue de Sèvres, c’est du Mutafukaz ! Ça n’est comparable à rien d’autre. On rentre dans l’univers de Run : comics, states, incohérences du système, comédie acerbe de la grandeur Américaine. Des grands quelqu’un du monde aussi. Mais, le plus important, dans chacun des opus de MFK, c’est le sens de l’amitié entre les personnages. Leur mood et le côté légèrement barré, que prend toujours chacune de leurs histoires !!! Bref, Mutafukaz 2 issue 1, ça régale toujours autant son public !

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

a-l-école-des-abeilles-Langue-au-chat

A l’école des abeilles – Ed. Langue au chat

A l’école des abeilles est un album jeunesse, de Sophie Adriansen et Lili la Baleine, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com